Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par VIZIR

              - ( à prononcer façon madame SARFATI, version originale d' Elie KAKOU)...

Ben oui vous rirez moins ou vous rirez jaune quand viendra le mois d'Août....

Mais qu'est ce qu'il va se passer t' il donc en août, me direz vous ???
Et ben le Bauju affublé du n°13 à la Coucoupe (paraît que ça porte bonheur le chiffre 13...ben faudrait voir !!), je disais donc le Bauju va retrouver son alcoolyte de BAMS en vacances jusqu'au 25 août ( pire que les profs, ces artisans !!!) et ça va bouger dans les classements !!!
Grandes retrouvailles à la Rebloch'  :  les Cumulovores, Gros moignons, Papys volants et consorts ont du souci à se faire....
Et pour bien commencer cette arrière saison, j'y suis allé à RIEZ, cet aprem, moi....

Rdv avec Willy et Titi, alias Thierry DESNOS, c'est tout bleu, pas l'ombre d'un cum, sauf très loin sur les Alpes.
Au Pic Cyril, qui était allé à Roumoules le jour où Willy avait posé à Mézel, se met en l'air, fait un bon plaf à 1600 m et finit à St Ser...
On décide d'attendre un peu jusqu'à 13 h....y' a pas l'feu au lac comme y disent en Suisse.
Alors qu'on se prépar à décoller arrive "The Big Frankie" alias Franck IMBERT, ça va donner.
Je fais le fuse et m'enfonce sous les crêtes malgré un déco en conditions bien alimentées....
Je gratte de partout et quand j'arrive à m'extraire, le Willy est déja à 1600 et annonce de l'ouest / sud-ouest bien marqué....
On est vite rejoint par Titi qui chope un super truc juste devant moi, décale et le lâche pour revenir devant.
Willy annonce qu'il est à 1700 et part direction Rians.
Je reprends le thermique de Titi, le décale jusqu'au dessus du Col des Portes et pars à 2000 derrière Willy.
51 kmh au GPS et pas l'ombre d'un thermique jusqu'au rond point de Rians où j' arrive à 1300, ça sent la boulangerie, tout ça, et puis un thermique de folie me remonte à 2200.
Willy et Titi sont à Puits d'Auzon, posés, et ils me disent que Franck est sur mes talons.

Pas de panique, je prends mon temps, décale gentiment sans perdre la bestiole et file sur la déchetterie de Ginnaservis où un feu m'indique un bon sud / ouest .
Là rebingo et je refais un plaf à 2400 m toujours dans le bleu.
Franckie arrive bas sur Ginnaservis et pose.
St Julien ne déçoit jamais et me voila assez haut pour traverser le lac d' Esparron.
A la sortie du lac je néglige un petit thermique qui zérote et préfère me diriger vers de petits cums qui pointent le bout de leur nez.......erreur fatale.
Je me fais dégueuler vers Allemagne en Provence avec 59 kmh au Gps.
Va falloir poser, et les peupliers sont bien vivants.
Alors que je commence mon approche, c'est le Vietnam, je me prends trois demi ailes sur la tronche, en bas ça tire des boulets de pétards façon DCA.
Plutôt remonter comme un pantin désarticulé que finir au fond de la marmite dans les déclenchements sur les derniers mètres.
Les thermiques sont tellement cisaillés et couchés que je n'ose pas les décaler, c'est le coup à se retrouver dans les grands champs de blé du plateau à une heure de marche de toute route carrossable.
Je me laisse glisser le long de la lèvre de la vallée jusqu'à Riez, et m'engage vers Puimoisson quand une ultime fermeture suivie d'une monstre dégueulante ont raison de mon mental, je pose donc à la sortie de Riez, atterro agrémenté de quelques petites fermetures pas piquées des vers, la routine quoi !!!!.

Bon, me direz vous, pas de quoi se taper le cul par terre au regard des 112 km du Jean Luc...
Le Jean Luc, c'est un sacré pilote, on est tous d'accord, et je profite de cet article pour le lui redire, j'avais même dit l'an dernier :
-  " Le jour où y va partir en cross, ce mec là, ça va faire mal"
Oui mais comme au ski, il y a le ski ET l'après-ski, en parapente il y a le vol ET l'après-vol......et là le Jean Luc, il se la joue facile  ....
Je m'explique :
Après 5h30 de vol et des plafs de folie, il se pose à St André accueilli par Lydie...c'est qui cette jeunette, hein ???? qui lui plie sa voile pendant qu'il prend une mousse bien fraîche les orteils en éventail au bar d' Aérogliss......ça vous arrive souvent à vous aprés un cross d 'être accueilli par des gonzesses.....
Et non content de ça il fait fumer la Carte Bleue, et se paie un bon repas au gîte des Cougnas, une bonne douche relaxante avec quelques massages (ça, il ne vous l'a pas raconté), et hop une bonne nuit dans des draps bien repassés....
Le matin, les croissants et le pain au chocolat trempés dans le café au lait, un petit coup de rasage, et hop le retour en car.............non mais et pourquoi pas le taxi non plus pendant qu'on y est, hein ???.....mais elle est où L' ÉTHIQUE DU CROSS là dedans, et à quoi il sert t' il donc le petit panneau "Parapente Retour Maison"......
Moi, aujourd' hui par exemple, je vole 2h30 sans boire une goutte ( Camel Back orifice vers le haut),  du coup pénilex inutile.
Une fois posé je m'enfile 2l d'eau et me voila à faire du stop tout dégoulinant..... résultat des courses : 1h40 pour faire Riez / Puits de Rians en trois stop dans des voitures de sport toutes climatisées avec intérieur cuir et conduites par des blondes à fortes poitrines.....ça c'est du Sport....rien à redire à propos de l'éthique du cross.....les seniors n'ont qu'à bien se tenir.....
Bon ben voila, pas de photos de ce mémorable cross (piles mal polarisées dans l'appareil)....constat : " peut mieux faire".
L'arrière saison s'annonce prometteuse.
PS :  Jean Luc, je t' aime bien quand même...

Le Bauju.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Willy 04/08/2008 15:32

Roland s'en est payé une tranche hier à St André . Un joli aller-retour qui ramène plein de petits points au club . Voir sur la CFD. Un vol dont je reve mais que je n'ai pas osé entreprendre jusqu'à présent . Bravo Roland .

Jean-Luc 04/08/2008 10:46

le Bauju a raison, je fais des cross en touriste et je ne vais pas jusqu'au bout des possibilités du moment, après je m'en mords les doigts: lors de mon premier cross sur Moustiers, avec un plaf à 3000m sur Montdenier j'aurais du filer sur St André, j'ai hésité et fini au terrain officiel de Moustiers.Lors de mon cross sur St André avec 2200m d'altitude sur le Chalvet, j'aurais du poursuivre sur Gréolières au lieu de poser sur l'atterro de St André pour faciliter mon retour.J'ai pas mal réussi jusque là parce que j'ai pu me libérer les jours où les conditions étaient fumantes mais la Coupe n'est plus pour les amateurs comme moi, l'année dernière avec 250 points, on était premier, cette année on n'est pas sur de finir sur le podium. Maintenant je me fais dépasser par les grosses pointures qui eux vont jusqu'au bout.

Bams 04/08/2008 09:01

bon , ça commence à bien faire ces boum boum , va faloir s'exliquer maintenant .je constate avec amertume ,qu'il suffit que je sois en vacanses pour que le météo soit mauvaise pour le vol ; chaque jour perdu me met les boules .

Rv 03/08/2008 23:18

Willy je n'y peux rien... il va falloir être fort je te recommande à notre chek d'escadrille ( Jean Luc) moi je vais être out pour 1 douzaine de jours...Mais surtout ne t'en laisse pas conter par des poivrots telques Bamsou ou l'Bauju , encore heureux qu'Olivier ne se soit pas joint à eux avec une de ses irrésitibles bonnes bouteilles de derrière les fagots!Frigo! parlons en ! lui il fait dans du lourd il a accès aux pharmacopées plus radicales, comment croyez vous qu'il ai pu progresser si vite , lui qui 2 ans en arrière ne savait pas ce qu'était un parapente?Donc oui , je demande à tous ces djeuns et autres poivrots de service de respecter ce pionnier, ce défricheur, ce visionaire, ce Marco Paulo du thermique qu'est notre willy nationnal! n'oubliez pas qu'il se jetait déja sous son chiffon dans les terribles faces sud... alors que que vous n'êtiez encore qu'un sourrir sur les lèvres de vos pères.Boum Boum...

Willy 03/08/2008 20:45

HEEERRVEEE , au secours !!!  Boum , boum !!!