Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Bauju et Bams

Avertissement:
loin de nous l'idée de pasticher l'excellent article de notre ami Luigi ( toute ressemblance avec des évènements vécus par Monsieur CHAVET serait purement fortuite), mais ... par un hasard de circonstances  inouies, nous avons vécu une aventure très étrangement similaire....

 Tout commence ce matin chez moi à ALLAUCH (13), je viens de finir une assiette de crudité au bord de ma piscine, seul sans ma chère et tendre.....
Je m'apprête à finir ma bouteille de rouge, déja bien entammée et à cuver mon vin.....
C'est ce moment précis où Olivier ( de Marseille) décide de m'appeler et il me dit :
" Bauju, mon frère Reblochon, on a un créneau pour le Garlaban en fin de matinée, c'est à prendre ou à laisser, putaing, cong....." ( il faut préciser, que le BAMS est un vrai Marseillais pure souche....).
Le téléphone épluché dans la bouche, la demi bouteille de rouge dans la main gauche, je prends ma décision sur le champ : Bordeaux/Piscine ou Chavanne au Garlaban ??
Bon, allez, des créneaux pour le Bordeaux, j'en aurai plein, surtout avec le Bressou et le RV, ces piliers de bar qui traînent au Club ......
Tout s'enchaîne alors très vite, je nettoie ma piscine, taille ma haie, tonds la pelouse, fais les courses au super marché, monte des pneus neige sur ma friteuse, me brosse les dents,  finis cul sec ma bouteille de rouge, et me voici arrivé au Garlaban avec 3 grammes dans le sang, il est 11 h du mat, heure à laquelle ça noircit dur au dessus de la Croix, classique sur le Garlab....
Nous croisons dégun dégoûté par la chaleur moite,
Le BAMS nous a préparé une platrée de lasagnes façon "vachement bonnes" que ça tourne au carnage pour en bouffer un max.
A 11h30 ça charge tellement qu'on y voit comme en pleine nuit, alors, épuisés par la platrée de lasagne, on décide de dormir dans la voile et quand je regarde ce ciel noir et chargé, je me dis que je serai mieux au bord de ma piscine.
Mal installés, dans un environnement hostile peuplé de bêtes sauvage, la nuit fut rude....
A midi, on plie les voiles, et c'est parti pour cette montée interminable, le sommet étant 300 m plus haut.
Avides d ' exploits insensés, n'écoutant que notre courage, nous attaquons directement la face Sud tant redoutée par le couloir " Pas cool idge ".
A 12h30 nous sortons du couloir.
Dans les yeux de Robert et Simone pauvres  randonneurs du dimanche qui débouchent eux du Coolidge ,se lit une admiration non feinte et une jalousie cruelle, car qui connaît la descente du Garlaban, comprendra aisément.....

Allez, plus sérieusement, on a bien volé aujourd'hui au Garlaban.
Enfin, ça pulsait bien au déco, et quand on a déplié les voiles, on a même senti quelques gouttes.
Les nuages bas tiraient bien, on s'est amusé un peu devant, puis on est monté au dessus de la Croix.
Arrivés quasiment sous les nuages, on est parti vers Éoures sous un bon alignement un peu noir.
Ça c'est mis à bien monter puis à chavanner, je me retourne alors vers Olivier et je lâche une larme de douleur :
- " Aïe, je viens de me prendre une goutte dans l'oeil...."
 Bon, oreilles et accélérateur pour rejoindre l'atterro.
On a eu un petit créneau de soleil pour faire sécher l'extrados et quand on est reparti en voiture, il s'est mis a faire une petite ondée....

Bon, on le savait bien, la météo avait annoncé la pluie dans l'aprés midi, elle est arrivée pile à l'heure.
Voila comment on peut se régaler au Garlaban et faire en août ce qu'on fait classiquement en automne / hiver....
C'est pourquoi l'article s'appelle : "Vol façon braquage au Garlaban".

PS : Louis, on t'aime.


 

Commenter cet article

Rv 16/08/2008 21:47

Tout pareil que Bressou! Coucou d'Ouessant ou les mouettes me donne une leçon de soaring par un bon 50 km/h établi entre deux grains ou grins ( un truc sombre qu'arrive de la mer et qui vous trempe en 2 minutes) ( température nuit 14 °C / jour 15°C : faut le voir pour le croire!!!!)Bon , sans rire ; le soleil vous a fondu ce le cerveaux! il est temps que l'on revienne...

olivier bres 15/08/2008 18:17

Qund e chat n est pas la, les souris dansent, c est meme pas vrai le coup du Bordeaux...Coucou des Iles d Aran

DJO 12/08/2008 21:28

J'avoue avoir un faible pour le Bauju et sa coiffure Afro-Alpine avant l'escalade du mont des barreaux...Sans blague, le chapeau, de loin, ça lui fait une petite coupe afro ... alpine !!

Eric R. 11/08/2008 22:45

Est bien raisonnable?... Evidemment non,c'est pour ça que c'est génial!!!Ne me parlez pas moi aussi,j'ai une banane dans l'oreille!!! ?... 

Bams 11/08/2008 22:22

Et encore ;si tu voyais en grande taille la tronche  du Bauju qui mange dans la piscine , moi , j'en ai eu des crampes de douleur , on dirait noel Roquevaire tout droit sorti d'un film des années 40 qui jouerai le role d'un ministre , une tronche le gars !! j'en ai eu mal aux abdos !