Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Fred

Tout commence le samedi soir 23-08-2008, Roland m’appelle: qu’est ce que tu fait demain je part voler ça te dis ? Et au fait tu ne connaîtrais pas quelqu’un qui voudrai faire un biplace?

Et je lui répond ben si tu veux je te le fait le biplace !! Mais j’ai pas beaucoup d’expérience !! Ce sera mon premier bi avec un passager !! Et là il me dis non ! Non ! C’est quelqu’un qui fait le sac de sable que je veux !!! HA d’accord ben non je ne connais personne!! Ben si tu veux je le fait moi ! Ça fait un moment que je n’ai pas volé alors ça me remettra en jambe !

 

  Et zou c’est partit de là, Rdv le lendemain dans la monté d’Avignon en direction de st André les Alpes ! La météo s’annonce correcte de ce coté là  de la région ! Roland me dis on se fait l’aller retour st andré, dormillouse, st andré.

  Je m’arrête à la caisse d’épargne pour retirer !  En route on fait le plein pour manger, pizzas et brownie pour moi, qui suis gourmand !

 

Arrivé a destination la navette est plus que pleine 12 personne en attente nous décidons donc de monter avec la caisse on la récupérera après le vol ! On se dépêche un peu, déjà un dizaine de voile volent mais ouf personne au plaf, ça décolle encore du sud.

Sur ce Alain d’oraison appelle pour nous dire qu’il nous rejoint super on sera plusieurs !

En tout cas pour moi ce sera mon premier bi de performance et mon premier vol thermique de st andré !! Eh oui on croirait pas comme ça !

 

Bon donc au déco on se dépêche, les pizzas sont avalés et le bi déballé, du monde est sur le déco et en l’air ça ne monte pas plus que ça ! Mais bon on a envie d’en découdre !

 

Presque prêt à décoller on voit arriver Alain qui nous demande ce qu’on fait ?? et qui a l’air assez étonné de nous voir en bi !

 

Suite à un décollage splendide, on se fait tarter ! Les conditions sont petites et teigneuses !!  On confirme pour l’instant ça ne monte pas! M’enfin bon il est tôt 12h15 c’est un peu normal !

Roland me montre l’itinéraire a suivre pour aller a st vincent ! Et me dis si on fait les antennes on ne revient pas  OK ?? …  Heu t’es sur ? … Bon si tu le dis !! Que je lui réponds !

 

Au bout d’un certain temps je dirait 10 a 15mn de tartage ça y est ça monte enfin on fait assez rapidement 2600m et les antennes sont a portée d’eux !! … Heu non d’aile !!

 

Sur les antenne on se refait bien aussi et ont vois Alain pas très loin derrière qui nous dis aller sur Cote longue on hésitait un peu (pas longtemps) puis on le suis … enfin on y arrive en premier quand même !! Sur ce Roland me raconte quelques anecdotes sur la puissance des thermique des alpes de haute Provence !!  Ha bon tiens donc ça pourrai être très puissant !! Voire chaude flighte !!QUOI ? quoi !! On m’aura menti sur les conditions à mon insu de mon plein gré ?? (Heu ça veux pas dire grand-chose ça non ?)

Qu’a cela ne tiennes on est 2 sous un bi si ça bouge trop y en a toujours un pour rassurer l’autre !!

 

Suite à cote longue viens les boules !! Heu non la montagne de boules !! Bon en définitive ça ne bouge pas tant que ça !! Et je crois que c’est là qu’on fait notre premier plaf à 3000m. Et là on commence a se les peler comme il faut !! Encore moi ça vas, j’avais ma polaire et mes boots, mais roland en tshirt et short sous sa combi c’était froid ! Heureusement que je suis grand pour lui couper le vent !!

 C’est là que ça devient très engagé quelques vache possible mais pas mal de marche après si ont pose.

Du coup par cet itinéraire on évite le cheval blanc et le Carton ! On se refait un petit plein sur le Sangraure et un peu plus loin le Trauma nous tend les bras, HA ça je connais !! Mais en fait on y arrive haut, pas besoins de gratter bas et ç’est en peu de temps qu’on le passe tranquillou !! Ceci dis moi je vous raconte tout ça mais c’est vrai qu’en temps que sac de sable c’est quand même plus cool que pilote !!

 Parce que c’est vrai qu’on fait juste après une bonne fermeture, une demie aile… Ouf ! …  Bon … on décide de continuer la mission !!

Ca y est on y est presque la blanche est là et nous avançon bien,  avec roland on discute sur le coté ou on enroule, il préfère a droite, moi a gauche !!

Puis sur le bernardez on se fait un peu bouger on passe même au niveau du relief  mais heureusement ça remonte !

On arrive a dormillouse  que fait t’on lui dis-je ? Se fait on le Morgon ou pas ?? En fait si on continue on risque de ne pas rentrer !! Donc demi tour et c’est repartit pour les même mais en sens inverse !

Ca monte aussi bien mais on avance un peu moins vite, la légère composante sud nous ralentit un peu ! Alors qu’on est toujours sur la blanche, c’est a ce moment précis que j’ai un petit creux  je dis a Roland ne bouge pas je vais me chercher mon Brownie .

Hé oui je ne l’avais pas oublié celui là moi !! Qu’est-ce que ça fait du bien !! Un peu de chocolat dans ce monde de brute !!

Pour la suite on  passe plus vers les montagnes derrière, les 3 Evechés, le Caduc, puis par le col de Vachiere jusque là sans souci majeur, on arrive a rester Haut. Mais quand même une chose me tracassait, de temps en temps le bi se mettait à vibrer ?? Mais que se passe t’il me dis-je ? Ha non ça vas c’est rien que Roland qui tremble de froid !! Je le réchauffe en lui claquant les cuisses !! Qu’ce qu’il ne faut pas faire pour son pilote !!

 Alain est toujours Là un peu plus bas que nous, d’ailleurs il est resté tout le long sans trop faire le plein ! Tout ça pour nous rattraper !!

Ensuite on continue mais on descend dangereusement, sur Chamatte on se refera  un peu mais pas assez pour traverser sur cordeil la brise aidant, on posera planté là a proximité de thorame Basse.

En tout cas merci a Roland pour cette balade bien sympathique ! Et que c’est bien de pouvoir  partager durant le vol, toute nos pensée sont relativisé et  ça pose les choses directement !! On peut en discuter !

 

Pour parler chiffre ça fait a peu prés 90 bornes au compteur pour 5 heures de vols environ. Et vraiment super balade dans les hautes alpes !! Dommage que nous n’avions pas l’appareil photo !

 

Allez  a bientôt pour de nouvelles aventures !!

 

Fred & Roland

Commenter cet article

J.Mi L 28/08/2008 22:36

Récit très rafraichissant que celui de ces deux grands enfants ! C'est sûr qu'il y a vraiment moyen de varier les plaisirs.ceci-dit, il y a peu de pilotes qui pratique ce type de vol avec passager? Franchement, je monterai pas avec n'importe qui...regarde, roland par exemple, il a tellement peur de voler seul qu'il a besoin d'un passager pour le rassurer !blague à part,roland n'en est pas à son coup d'essai. je me rapelle d'un jour ou il a emmené gilles bordes jusqu'à Dormillouse en étant très souvent sous les crêtes...bravo pour cet exercice de style réussi !

Bams 28/08/2008 19:33

c'est chouette que tu ais pu le visualiser ce trajet , et c'est vrais qu'a deux c'est peut etre plus rassurant , je ne suis passé que deux fois la bas et je n'étais pas rassurré , c'est engagé et drolement minéral pête sec , c'est vrais qu'en bi avec deux bons pilotes en plus t'as l'avantage de faire des prieres a deux ,et puis l'un des deux peut bruler des cierges et se flageller .....mais ...je m'égare ...bon ... avé puletouille je te salue .vivement les photos de ton méga cross de mardi, mon  vol de mardi je ne le déclare pas à la CFD, je trouve qu'ils sont tellement tatillons que je n'y participerai plus , c'est casse c....par contre c'était tres chouette ce p'tit vol !à plus .

Jean-Luc 28/08/2008 14:39

Fred,  j'aurais bien aimé être à ta place, j’aurais aussi sauté sur l’occasion pour faire cette ballade aller retour St André-Dormillouse en bi avant peut être un jour de le faire seul  en parapente. Je veux bien jouer les sacs de sablee plus ou moins actifs si Roland en cherche un pour un vol. Le vol en biplace est une expérience enrichissante, je l'ai pas mal pratiqué quand je faisait du vol à voile à Sisteron et à Vinon, je demandait à des pilotes expérimentés de m'emmener en circuit, de préférence avec des bi Calif côte à côte, ça me permettait de faire des vols que j'étais incapable de faire seul, c'était très instructif de discuter des options de navigation, de voir comment un bon pilote fait pour cheminer en allant vite, là où moi j'aurais traîné. J'ai toujours un souvenir inoubliable d'un vol en Janus avec le chef pilote de Sisteron, on avait fait un circuit Sisteron-Mont Blanc et retour sur Grenoble (on n'avait pas pu retourner sur Sisteron à cause des plafonds trop bas au retour).