Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par jm Rouvier

mon récit,avec un peu de retard...
Après avoir attendu mon tour.....j'avais le numéro 32 au déco!! je parts jusqu'au Baou de vespres car rien trouvé avant;finalement c'est en m'écartant du relief que je trouve un thermique qui va me monter à 2300m...ouf je me voyais déjà à st Ser.Là haut(plus haut) il y a le maitre des lieux :6rill qui attend et demande désespérement à la radio des conseils pour partir,pas évident de savoir quand et vers ou? mais tant pis je trace est nord est ,apparement il ne m'entend pas..

la st victoire que je laisse derriere avec un beau cum.



J'arrive sur la départementale D3 qui va de Rians à Olliéres croyant que c'est la fin de mon périple! avec 350m de gaz...je décide de tenter un petit relief de l'autre coté et là un thermique un peu teigneux ,me remonte lentement car je n'arrive pas à le centrer,puis plus rapidement jusqu'à 2000m;
avec un peu de gaz c'est mieux!!
je vois une voile orange qui est au nuage, je pense que ce doit être Loic,il est au moins à 2500m....alors je continu à enrouler ce thermique,vraiment teigneeeeuuuux,et clac ,grosse fermeture ,suivie d'une belle abattée,contrôle, ouf!!c'est bon.Vol droit pour me remettre de mes émotions,je cherche  l'appareil photo qui pendouille ,et la: horreeeuuur,mon maillon droit de sellette  est complétement en travers.l'élevateur est sur l'ouverture...oups..pas rassuré je décide d'aller poser mais bon je suis encore bien haut et en plus ça monte de partout!!! tant pis je tente ,en soulageant le côté de tirer sur l'élevateur pour essayer de le remettre en place,,en le faisant glisser,mais en veillant à ce que le quart de tour de fermeture ne bouge pas... ben il faut tirer fort ,vraiment fort et le maintenir!!pas évident, au 2em essai j'y arrive .....
je suis maintenant vertical Varages 1600m, la traversé d'une immense forêt pour arriver jusqu'au nord de Montmeyan,va être fait de point très bas (500m) ,si faut poser là: galére assurée!!.Mais la vue du lac de st croix me motive et j'arrive tout en étant bien contré par je pense du nord ouest à dépasser Aubignosc sur verdon,un coin isolé et magnifique.

Un petit champs  avec une chapelle et hop voilà la fin du voyage.Un couple vient à ma rencontre et me ramenera même jusquà Montmélian;trés sympa.
Fatigué au bout de 3 h de vol,mais .......allez je le dit:  je suis fier de mes 48kms!!!!
j'ai attrapé le virus du cross.attention c'est contagieux!!

JMR


ET ALLEZ !!! CRAC  BOUM HUUUU !!!!moi l'hideux Bams ,je me permets d'insérrer le récit de la même journée de WILLIE L'EMBROUILLE himself ! ( ca fait coup double )

La théorie de l'évolution appliquée à BAMSOU ( selon RV )















Avec beaucoup de retard because my wife .......

Petits plafs annoncés vers 1200 -1500m , une chaleur estivale et un record d'affluence au Pic avec plus de 50 pilotes ....

Je pars décontrasté , petits gants , pas de tour de cou ni caleçon molletoné alors que Ducon , tu les as pas vu se faire stratosphériser tous ces petits points dans le ciel ? Petit plein au déco puis je quitte prématurement mon thermique persuadé de trouver le bon ascenseur sur le Baou des Vespres . Gasp !!! tout le monde descend , enfin que moi , car je suis seul dans le coin, et sous les cretes c'est pas sain du tout . Je m'acharne au dessus du refuge Baudino et fini par m'extraire en suant à grosses gouttes mais pas pour longtemps ..... ç'aurait été dommage de finir le vol là , un truc à se les manger ....... 2700m environ , je pars au Nord des Ubacs ou je retrouve mon Bauju sans radio et qui tout comme moi sait pas quoi faire . Y'a bien une voile qui a traversé tranquilou sur la Durance mais le trou bleu a passer ne m'inspire guère et chevaucher les Ubacs jusqu'à Rians pas plus que ça . Je tourne en rond  avant de finalement revenir vers la sainte et sa belle rue de cums qui s'allonge vers l'est. Je quitte le nid avec une heure dans les pattes , pas très efficace le Willy .... Le delta que certains ont aperçu , c'est mon pote Jean en Atos Mosquito (petit moteur) qui décolle de Bèdes vers  Vautubière . Du coté de La Verdière apparait comme par enchantement le Bauju ..... c'est l'effet Huguette qui veut ça . Je ressorts le porte-voix : On remonte vers le Nord ? Yes !!! Début de transition ensemble ,  tout content d'etre bien acompagné , quand soudain l'animal diparait sans crier gare .... surement plus attiré par les phéromones et les atouts prohéminants de Samantha Fox d'Amphoux que par les miens .....  ça caille comme pas possible en altitude , j'ais les doigts complètement gelés et je grelote . Heureusement je trouve dans ma combi des sous gants en soie que j'enfile sous les gants d'été sinon je vais pas tenir le coup . Surtout que peu de temps après je  grimpe à 3123m quelquepart au Sud du lac de Ste Croix . A partir de là le vent d'Ouest Nord Ouest  me contre bien et j'abuse de l'accélérateur premier barreau et je dois meme craber pour essayer de rejoindre le bord du plateau à gauche du lac . Je sais pas si je vais y arriver ....sinon je vais me laisser dériver à droite comme mes devanciers l'ont fait sous la rue de nuage à l'Est du lac. J'entends Bamsou à la radio : je suis dans le bleu et ça marche sur le bord du plateau de Valensole, passe pas sur l'autre rive , c'est une grosse galère pour le stop si tu poses ...... Je te fais confiance , mais je te vois pas Fourbignasse..... Heureusement ça le fait  , parce que je m'aperçois qu'il est en fait loin derriere moi alors que je le croyais devant ......Il va dailleurs arriver très bas au bout du lac en pleurant toutes les larmes de son corps . D'en haut j'ai l'impression qu'il va poser sur la route ou il fait la course avec les voitures ......mais il va se refaire en jetant tout son lest de petits cailloux sur les bagnoles .... Je rigole mais il y a peut etre pensé .Vers le milieu du lac j'enroule avec LolO (de l'Aude) en Avax jaune et blanche  qui vient de traverser depuis l'autre rive . Moment magique tout en douceur ou on peut se gaver de la vue fantastique . Arrivé à Moustiers j'entends Pierre qui se fait copieusement tarter sur le Mont Denier . Jean-Mi L. est avec lui mais n'est pas bavard (très concentré sur le chiffre 100....qu'il va réaliser à la perfection) . Roland puis Bamsou posent dans le meme champs . Cela suffit à me convaincre d'arreter la balade en leur compagnie . Je profite de mon altitude pour survoler le village et marquer une balise quelques km plus au Nord pour la Coucoupe . Mais j'ai été un peu trop gourmand et sur le retour me voilà piégé par les dégueulantes du bout du plateau ..... Séquence " Trop les Boules si je pose pas avec eux ". Concentration , accélérateur et c'est gagné . Laurent arrive à son tour bientot suivi de Pierre qui s'était posé sur le plateau de Venascle et vient de redécoller . Moulon sur Pierre et on savoure ce moment privilégié ..... Retour en 2 voitures nous aussi avec un Morgan royal qui nous fait une super récup à Riez . Mille merci Morgan , tu mérites de participer à la Coupe du Meilleur Récupérateur .......

Jean-Mi ce serait bien que tu nous racontes ta fin de vol et ta récup !!! Au fait Tartonne ça tarte ou pas ?

Et un grand Bravo aux débutants en cross qui s'emmerveillent et ne s'en laissent pas compter ......



Commenter cet article

Marc Lassalle 18/04/2009 01:08

Super JC,Je suis vraiment content pour vous.C'est vrai que ce vol est extraordinaire Nous espérons que la météo sera favorable aussi pour nous.Nous avons prévu d'y aller soit le week-end des 1/2/3 mai, soit les 9 et 10 mai.On croise les doigts !Amitiés.Marc Lassalle

jc de signes 18/04/2009 00:24

Salut Marc, He ben oui, nous avons eu une chance extraordinaire au point de vue météo !! Nous sommes donc allé à 25 sur Cham et après avoir voél sur les sites de CLuze et de Plaine Joux, nous avons donc réussi à faire ce vol sur l'aiguille du midi ! 25 décollages parfaits sans embrouilles et posé au bois du Bouchet. Quel vol, quelle aventure et quel acceuil. Nous avons été coaché sur les sites par Caroline BRILLE et son mari Lionel POUZADOUX, guide de haute montagne, de la compagnie des guides de cham. Je pense que c'est le fait de prendre ces professionnels sur ces sites engagés qui on débloqué la plupart de nos pilotes. BisesJc

jc de signes 18/04/2009 00:19

Salut Marc, He ben oui, nous avons eu une chance extraordinaire au point de vue météo !! Nous sommes donc allé à 25 sur Cham et après avoir voél sur les sites de CLuze et de Plaine Joux, nous avons donc réussi à faire ce vol sur l'aiguille du midi ! 25 décollages parfaits sans embrouilles et posé au bois du Bouchet. Quel vol, quelle aventure et quel acceuil. Nous avons été coaché sur les sites par Caroline BRILLE et son mari Lionel POUZADOUX, guide de haute montagne, de la compagnie des guides de cham. Je pense que c'est le fait de prendre ces professionnels sur ces sites engagés qui on débloqué la plupart de nos pilotes. BisesJc

Le+Bauju 17/04/2009 20:54

Ben moi ce jour là, j'ai fait le bon élève ka bien appris sa leçon et ki connaît le manuel du petit pilote parfait par coeur......J'ai pas parti dans le bleu....... j'ai toujours resté sous la rue de nuages ......et la seule fois où je l'ai quittée, et ben j''as posé chez Samantha....Bref, une jolie balade ( avec une seule aile pour pas faire bondir Marc...) avec plaf à 2938 m dans le cotonneux, un régal....... que je me languis des journées comme celle là......

Bams 17/04/2009 19:14

t'es viré .