Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par VIZIR

Comme personne n'a encore mis d'article pour célébrer ces journées exceptionnelles de vendredi et de samedi, je m'y colle...

Des plafonds assez exceptionnels pour la Sainte et autour  avec des thermiques très généreux  mais bien souvent larges et magiques...De très belles distances réalisées et des supers départs de cross en groupe, bref de l'ambiance aux barbules surtout sous le nuage au-dessus du pic samedi!!! Un we grand cru...

Tous ceux qui ont tenté de partir et qui pour certains sont allés bien loin gardent le souvenir de vrais voyages verticaux et des magnifiques paysages qui s'ouvrent sous les pieds à perte de vue...

Bref que du bonheur, même pour  ceux  qui ne sont pas allés bien loin...au-dessus de la Sainte c'était superbe! 

Alors racontez un peu vos cross de ce WE! ..histoire de faire encore plus pousser les ailes aux apprentis cross-men et women!
Et des photos ...Il devrait y en avoir quand même...

Aujourd'hui beaucoup de vent de sud-est qui s'est calmé vers deux heures, relayé sans attendre par de gros vilains nuages qui nous ont obligés à descendre... Seul Jean-mi qui a décollé en premier est parti! 

Mais vraiment ça fait longtemps que je n'avais pas connu de telles conditions.

Pourvu que ça dure... 

Béa
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Le Bauju 08/05/2009 21:44

Dis donc, le Bams, tu sais où tu peux te la mettre la chaine des Alpilles......

Bams 06/05/2009 20:40

il parait que le bauju à un tatouage représentant la ceuillette des olives dans la plaine de la craux , et que c'est un tatouage stéréoscopique ?? il faut préciser qu'il est placé à un endroit de l'anatomie masculine permettant un ''déroulement ''de la vue et ... la peau bien tendue , on peut admirer la chaine des Alpilles .. enfin ... parait - il ??

olivier bres 05/05/2009 21:25

Non non, c'etait Béa à coté de moi et elle n'a pas les memes tatouages

Le Bauju 04/05/2009 22:21

Ben moi, le Jacoulin, y nous a déposé avec Cyril à Esparron de Verdon.....Trop dur à suivre c't homme là.....On a posé dans le même champ avec Cyril sur le coup des 15h30 / 16h00, et on a sillonné le Var pour récupérer Jean-Mi ROUVIER, le Bressou et le Vallouze.....retour maison 21h 00.Les varois c'est une misère pour nous les parapentistes, y prennent degun en stop....Hey DJO, moi j'y ai rien fait à ton homme, par contre il était assis à coté du Bressou sur la banquette arrière, et là, je réponds de rien !!!!!

Bams 04/05/2009 21:37

c'est terrible  ça ! quand je vous dis que je suis cassé ,c'est que c'est vrais !, le dos ruiné et mal partout , le moral dans les chaussettes ,bref ,la totale ,mais une fois en l'air ...j'ai toujours mal mais je suis en l'air ...le fait est que je garde de ce vol l'un des meilleurs souvenir de vision de nuages , nous étions valouse,Bauju,Willy et Nico tous ensemble avant la carriere de Rians , avec le Willy et Nico on enroulait en vis a vis les mêmes thermiques , puis j'ai tenté d'accrocher Artigues qui etait dans le bleu ,10 minutes apres avoir entendu Béa nous dire qu'elle tentait ''le fer a cheval du Bams '' puis poser et apres avoir vu le Valouse se faire dégueuller d'une façon que je pensait irrémédiable ( mais c'est sans compter sur la tenacité Valouzienne ) bref comme la dérive était plus ou moins ouest _ est ,j'ai longé la petite crete qui va vers Varages ,en esperant faire la route traditionnelle vers Moustiers ,il y avait des petits cums tres cycliques qui s'allumaient puis s'éteignaient ... c'est à cet instant que je suis tombé en panne de radio ,je me suis obstiné un bon moment dans ces petits cums cycliques mais il était évident que la belle rue de nuage du jour était bien plus au sud ,ou je voyais au loin Nico et Willy .j'ai pris une décision dingue mais payante ,transition plein sud direction Brue Auriac ,acceléré au premier barreau vent completement de traviole je perds mon gain de 2500 m à vue d'oeil ,je commence même à reperer d'éventuels terrains quand à 800 m je prend du teigneux haché qui m'emmenera jusqu'a la rue à 3200 metres ,c'est alors la plus belle transition que j'ai faite de ma vie , en regardant les nuages sur la sainte Baume et tout autour de moi ,je réalise que ça ne développe pas si haut que ca ,et en bordure de cette rue ,il m'arrivait de traverser quelques choux fleurs pour ressortir avec la base des nuages quelques fois loin sous mes pieds , j'apercevais le sol et hop je rerentrait dans une autre petite branche de choux et hop de nouveau le sol etc etc .. on aurait dit un film au ralenti tellement c'était beau , je naviguai à 60 KM/H accélérré au premier barreau et cerise sur le gateau , le vario sonnait de temps a autre juste pour me faire savoir que je ne perdait rien .j'ai quasiment fait une ligne droite jusqu'a Draguignan qui était comme une cible innévitable , je repenssait a Ingmar ,un jour ou avec Valouze nous étions partis le récupérer la bas , et ils nous avait dit alors qu'il n'avait pas pu aller plus loin car la foret était trop immense . Comme il avait raison ! j'ai tourné 20 bonnes minutes au dessus de Draguignan sans oser m'aventurer plus loin . au Nord le plateau de Canjuers et ses missilles ,au sud Saint Raphael et la TMA et à l'Est une foret qui n'en finit pas . j'avais repéré un magnifique champs en plein centre ville mais c'etait juste a coté de se qui ressemblait étrangement à une  prison ...c'est pas évident de poser en ville ... alors je suis descendu vers le sud ou un champs qui me parraissait aérologiquement sain me plaise , à 6 ou 7 metres sol , mauvaise surprise , une cloture en fil de fer vert me barre l'approche , je fait donc du pomping et pose juste devant le fil  avec une demi voile dans l'unique petit arbre du champs ...les boules ... Cette vision de rue de nuage à 3200 me restera à vie . Je regrette de n'avoir pas pris mon appareil  c'était à filmer . Le stop dans le Var est un calvaire , mais j'arrive à Saint Maximin ou mon frere Valouze vient me récupérer .un immense coup de chapeau à Jacques qui à posé a Saint André ! je ne comprends pas comment fait cet homme ! je m'incline plus que respectueusement ( bien que quelques vilaines langues disent qu'il porterait une perruque ! un homme comme lui ! je refuse de le croire .) Jacques ,je t'admire . vraiment .