Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pierric

 

  

Oui, des crossmen de la montée à pieds…. Aujourd’hui, 12 Août, on va se taper 1900m. de dénivelé…. Heureusement, en partie de nuit. C’est comme l’amour, quand on ne voit pas tout en détail, ça passe mieux….

Et puis, N'Golo-N'Golo est pâti en conzé. Ses tontons se languissent de lui! Alors, c'est la Grande Ruine!


Je développe :

Serge, « el ultimo conducator », nous propose de faire le tour de la Meije en deux vols d’altitude. Le tour de la Meije en un jour, Jules n’a qu’a bien se tenir…

 

- D’abord, monter à La Grande Ruine (3650m.), décoller de la Brêche Giraud-Lézin qui borde le sommet, tourner immédiatement à gauche après le déco. et, environ 80m. de dénivelé en dessous, sauter le Col du Diable  pour pénétrer dans le beau vallon des Cavales et son glacier sommital. Il y a ce beau Lac du Pavé avec le refuge éponyme avec plus haut le col (éponyme aussi. Vous avez vu, je l’ai placé deux fois….), pratiquement sous la Meije.

Ensuite, on passe au dessus du Col du Clot des Cavales et on se retrouve dans le vallon des Etançons dominé par la Meije pour aller attérir à la Bérarde (1713m.) soit 1900m. d’un des plus beaux vols des Alpes. J'espère que vous sentez qu'on est ici dans une des Mecques du paralpinisme!

 

- Ensuite, on va prendre les remontées mécaniques des Deux Alpes (ouh, ouh….) pour décoller sur le Glacier de la Girose et atterrir près de la voiture qu’on a laissée au départ près du village de Villar-d’Arêne, en dessous du Col du Lautaret..

 

Voilà le programme…

Lever à minuit, Rdv à 1h30 à Manosque, arrivée au parking à 4h.




Le soleil se lève tout de même: la montée est superbe, bien que longue.


Au passage, le seigneur du lieu: le Dôme des Ecrins (4015m.) qui, vous devez tous le savoir, se décolle!



Arrivée au Refuge Adèle Planchard (3165m.) à 8h.30. Pas de petit déj. car la gardienne est absente. Il faut dire que monter 1600m. rien que pour aller au refuge, ça n'attire pas la clientèle....
C'est assez lunaire, comme vous le voyez, avec le Glacier Supérieur des Agneaux qu'on doit gravir et le déco. tout en haut de la photo...



On attaque le glacier qui se redresse, avec certaines parties en glace vive (c'est les endroits gris foncé) car la neige a totalement fondu à cette période de l'année.




On a pris du temps car il nous a fallu contourner des crevasses très ouvertes. Le petit loup, là-haut, c'est moi.....




Arrivée au sommet à 11h.35.
20m. en dessous du déco, il y a une autre crevasse. Si la voile ne nous prend pas, il faudra la sauter à pieds joints…. Ici, vous voyez le Col du Diable qu'on doit aussi "sauter" aussi pour survoler le Vallon des Cavales.





Tout ce qui suit n’est pas sexuel, c’est de la technique parapentique en haute montagne….

On pose les voiles sur les lèvres de la crevasse de rimaie pour qu’elles ne glissent pas pendant qu’on enfile nos strings-sellettes. Sinon, il faut tout recommencer ou mettre des piquets.





On est crevés. Mais maintenant, c’est que du bonheur. Il y a un seul petit problème, c’est que le vent est léger arrière. Mais on s’en fout complètement car, comme la Vierge de l’Assomption et ses voiles, on est sous le vent… Et il est faible. Donc, ça va le faire. Et ça le fait !!!

Regardez ces photos, y a de la joie !!
Voilà la Meije en fond de décor avec à l'extrême gauche le Glacier Carré et en premier plan le Lac du Pavé


 
Voilà le Vallon des Cavales et en bas le Vallon de la Romanche: notre itinéraire de montée....


Une petite dernière pour vous faire baver........



A bientôt....
Les photos superbes sont du paparazzi Jean-Marc....
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marc Lassalle 19/08/2009 11:10

Salut Loïc,On avait un gros projet pour cet été avec notre guide habituel (Zébulon avec qui nous avons volé de l'Aiguille Verte, des Grandes Jorasses, de la Tête des Corridors après la traversée des arêtes de la Meije et de sommets à plus de 6000 m en Himalaya au Népal), mais on n'a pas trouvé de dates qui conviennent à tous : ce n'est que partie remise et on espère réaliser ce "big projet" l'année prochaine !!!A+ Marc Lassalle

jean-michel R 19/08/2009 11:08

tient le bauju est de retour.....jmr

Le Bauju 19/08/2009 08:40

Moi je dis, leurs femmes elles z'ont du mettre le hola.....elles z'ont du en avoir marre de toutes ces beuveries et de toutes ces cohonailles,.D'ailleurs, y signent plus la Old Pig machin Dream truc Mountain.......c'est qu'il faudrait voir à pas abuser quand même !!!Bon, ben c'est quand même de la Big Balade cet itinéraire, pas de la petite rando pour paralpiniste du dimanche tout ça....le N'golo N'golo y doit être vert d'envie dans son transat sur la Costa Brava !!!!Vu que vous montez d'un cran chaque fois, qu'est ce que vous allez nous sortir pour la prochaine ???

Rv 18/08/2009 22:01

De biens belles images... mais que que cache en effet cette absence troublante de saucisse et autre boissons alcoolisées, nos épicuriens des premiers jours seraient-ils devenus des forçats dévoreur de dénivelé

Marc Lassalle 18/08/2009 14:06

Salut Pierric !Tu m'as proposé (merci à toi !) de vous accompagner pour cette virée splendide, mais :- j'avais encore une forte contracture au mollet suite à ma participation au semi-marathon (21 km) Névache-Briançon 2 jours avant (sans aucun entraînement c'était un peu gag de partir comme je l'aurais fait il y a 25 ans lorsque je participais régulièrement à des marathons),- la montée au refuge Adèle Planchard est franchement très longue (je l'ai déjà faite 5 ou 6 fois) et partir d'en bas en pleine nuit pour monter d'un coup à la Brèche Giraud-Leysin (quel beau décollage !), ce n'est plus de mon âge ! Mais pourquoi ne pas envisager simplement une nuit en refuge plutôt que de se taper des dénivelées d'enfer de nuit ?Je sais bien que Serge n'aime pas coucher en refuge, mais on devrait pouvoir le convaincre de le faire de temps à autre ???En tout cas votre vol m'a fait baver d'envie : ce que vous avez fait ce jour-là est tout simplement magnifique, et ma fois, nuit en refuge ou pas, je suis prêt à vous accompagner la prochaine fois ! (la contracture au mollet a fini par disparaître...).Bravo à vous.A+ Marc Lassalle