Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pierric

 

 

Le fonctionnaire de l’Educ. Nat., un être éminemment fragile, se dit que peut-être il va choper la grippe et se faire mettre en quarantaine un mois ou deux. Ou éternuer sur ses étudiantes énamourées du premier rang, et du coup voir fermer son cours jusqu’à Noël.

Car, il lui faut du temps pour aller en montagne puisqu’il est incapable comme le Bascou d’y aller direct en parapente….

 

Et pour voler de la Pointe des Marcellettes (2900m.), une jolie montagne à vaches située dans le Queyras, près de St. Véran. C’est un vol Nord (1100m.) et on vient de subir une semaine de mistral. On ne monte pas trop haut car on n’y croit pas trop, que ce mistral va s’évanouir en une nuit.


La veille au soir, chez Michel, le fonctionnaire pontifie, l'assistance s'emmerde, mais poliment:

 


 

J’oubliais, il faut aussi qu’on sorte notre ouistiti, alias Jean-Philippe n’Golo-n’Golo.

Regardez-le : si on ne le sort pas prendre l’air, son état ne va-t'il pas encore s’aggraver ?




Il a essayé de nous ravir nos femelles, à nous les vieux éléphants. Il n’a pas réussi avec JM, et du coup il s’est rabattu sur un traversin. Notez les pantoufles; maman sera contente....



 mais avec notre hermaphrodite qui a laissé échapper des phéromones bien senties, et montre ses cuisses poilues, ça a failli le faire : Gare au gorille !!!!




Revenons à nos moutons : voilà la montagne en question :



J’y ai emmené mon médecin personnel (alias Pierre), mon fabricant de vivres de courses (alias JM) mon chauffeur de bus (alias Michel) mon kiné, N’Golo N’Golo.




La montée est splendide, on a même vu des biches qu’on n’a pas eu le temps de photographier. Mais comme d’hab. les femelles se sont soumises dès mon apparition enchantée.




Un petit raidillon final,


et nous voici sur un sommet débonnaire (en bas, Molines)  avec un petit Nord qui file doux...

 


Un vol splendide et néanmoins balistique comme d'hab, ici le toubib Au fond, le Grand Rochebrune).



Ben voilà. Faut-il vous narrer la suite ? Les vraies valeurs de la culture française qu'il faut que je teste inlassablement pour les transmettre aux générations futures:



 

Et vous montrer le vrai visage de notre N’Golo N’Golo : quand il s’agit de bouffe, il se transforme en gorille arrogant et belliqueux comme vous pouvez le constater…. Ah! Il fait vraiment peur!!



Pourtant quand on revient à nos viriles certitudes quotidiennes, vous constatez sur cette photo-scoop que N’Golo N’Golo cherche, cherche, doute, doute….. alors que Pierre et moi, on regarde le ciel !



A+
Les photos sont évidemment de Jean-Marc.

Commenter cet article

rv 15/09/2009 22:36

Bon les gars nous on fait de la "vulgarisation" avec Bruno, quand c'est-y que vous nous faites gouter vos andouillettes?....

Le Bauju 12/09/2009 18:06

Ah ouais, c'est comme d'habe, le titre est raccoleur et on s'attend à voir pointer une paire de nichons.... Et puis nibe, rien de rien, que des escalades vertigineuses, des paysages grandioses, des acteurs en plein effort, et les sempiternelles andouilettes qu'on tient entre ses mains, les jambes écartées.....bref, pas un brin de sexe là dedans!!!Au moins,  retournez vous quand vous pissez, les gars....PS : je me suis laché, excusez moi, je sais pas ce qu'il m'a pris....Re PS : toujours un régal pour les yeux et le cerveau, vos balades ( bigre, je sais plus si il faut un "l" ou deux ???).

Bams 10/09/2009 21:20

Bon sang mais c'est vrais que face aux andouillettes il fait peur votre n'golo n'golo ! si tu touche aux saucisses mais il te bouffe ce gars ! ah ca fait froid dans le dos !

6ril 10/09/2009 10:08

...la génération future est dans l'attente de la transmission...