Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pierric

 

 

 

Nous, la "Old Pig Mountain Dream Team", avons décidé de changer d’activité dans le parapente, pour faire de la voltige ailleurs qu’au boulot. Et époustoufler le landernau des petits djeuns du club.
Là, c'est  Alex :

 




















Là c'est Pierric




En effet, on s’est vite aperçu que finalement, les manœuvres de SIV, on les maîtrise comme le paralpinisme. Parce que finalement, la voltige c’est comme avec nos femmes. Sauf qu’avec elles, les manœuvres sont inversées. Avec elles, c’est pour créer chez elles de la ressource, qu’on leur fait des abattées, pour qu’elles accélèrent. Et puis on temporise pas, surtout pas : on veut pas dissiper l’énergie, sinon elles croient qu’on part en vrille… C’est pour ça qu’elles nous conseillent elles aussi pour éviter les abattées: « Laisse voler, connard ! » (voir plus bas)

 

En voltige, c’est comme en montagne, nous nous sommes fixé des objectifs dignes de notre réputation. Et après ces deux jours chez K2, on peut dire que le fric qu’on a piqué aux gourmands, aux patients, à la Sécu. et aux contribuables n’a pas été dilapidé en vain.

 

Voici un tableau de performances des acquis au regard des objectifs que nous nous étions fixés (parce qu’on se fixe des objectifs, comme à France Télécoms….):

 

Audit du stage de la Old Pig

 

Noms des stagiaires stressés

 

Objectifs avant le stage

 

Réalisations après le stage


Pierric


Les décrochages dynamiques


Rentrer dans ma sellette APRES avoir laché les commandes pour éviter ledit décrochage tout de suite après le déco.

 


N’Golo N’Golo


Gérer ses chandelles pendant la saison des amours


Gérer ses chandelles même APRES la saison des amours

 


Pierre

 

La neutralité spirale


Dégueuler seulement après la première demi-spirale

 


Michel


En finir avec ce week-end le plus vite possible


Maîtriser vraiment tranquille ses prévols

 


Jean-Marc


Le trumbling


Maîtriser la PTU

 


Alex


L’hélicoptère comme au boulot


Acheter une autre voile qui vole sans faire chier

 

 

Christophe et Maxence sont des monos qui ont tout compris de la pédagogie qui positive. Il ne faut pas désespérer le stagiaire, surtout quand il est senior. Donc, il nous materne, quand il voit nos mines au briefing du matin :

« Quand je vous dis : laisse voler , vous laissez voler ».

Moi qui suis fonctionnaire de l’Educ. Nat . et qui m’y connais en pédagogie compassionnelle à l’endroit de mes amis paralpinistes : je leur traduis : « Laisse voler, connard. Il a rien compris cet abruti d’intello » !!! Y vont tous aller au lac. C’est pas bon pour mes stats !"

Ils n’oublient aussi jamais de dire à la radio en fin de vol : « Voilà, c’est mieux, tu as compris !  Mais il faudra travailler beaucoup (beaucoup) à la maison. ». Traduisons : c’est pas gagné  avec la Old Pig…..

Vous voyez, ici, Maxence, avec une infinie patience, une insondable empathie, m’explique ce qu’est une suspente….




Comme vous voyez sur ces photos, Pierre a la bave. Il avait décidé de passer directement à « l’infinity trumbling » .



Là, au déco,il vient de téléphoner à maman. Ça n’a visiblement pas suffi.




Michel a déjà fait dans son airbag ou dans la voile derrière, je sais pas…




Aussi, il nous fallait déstresser de ce stage trompe la mort. On a hésité entre andouillette et reblochon. Finalement, on a fait reblochon. Au resto, hein, pas à l’attéro !!. On sait se tenir. Et puis, il faut encourager et donner sa chance aux locaux de l’étape.



On n’a pas été déçus. Tartiflette, reblochon au four, framage d’Abondance cuit au four et madérisé…. Le tout arrosé d’Apremont et de Crépy. Le taulier nous a fait goûter sa verveine citron, nous, notre romarin. Et là, c’était nous les meilleurs.




Et puis, vite au lit !! Michel nous conseille de vérifier nos suspentes sous les draps pour nous rassurer. Ah, on est vraiment des hommes !!!!



Même N’Golo N’Golo qui est quand même issu d’une branche basse de l’arbre !! Mais lui, c’est tout le cône de suspentage qu’il a eu à vérifier !!




 

Moralité : un stage extrêmement instructif et qu’on a jugé indispensable. Même pour nous qui n’avons pour objectif que de gérer des situations de crise que nous n’avons pu ou su prévoir : abattées fortes, fermetures asymétriques, sorties de spirales engagées. A conseiller très fortement !!

On n’aime pas la pub. Surtout sur le blog. Mais K2, Maxence et Christophe, c’est le top.

 

Photos: Alex et Jean-Marc

Commenter cet article

bams 04/10/2009 12:08


ah c'est malin , moi cet homme la je ne l'appellerai plus que n'golon'golo, maintenant ...j'ai déja oublié son vrais nom , c'est n'golon'golo qui restera ...


lionel 02/10/2009 22:56


ben, celui là aussi d'article, faudra penser à le mettre dans un bouquin !
trop bon.


P@t 02/10/2009 14:22



Tres tres sympa cet article et cette approche particuliere du SIV! A refaire l'annee prochaine...



Seb 02/10/2009 12:25


très très bon . Bravo à vous tous !


Fred 01/10/2009 19:20


Oui bien sympa comme article , avec des belle photos... mais qui finallement ne me donnent quand même pas envie d'en faire un avec mon Avax...
dés que j'ai plus sympa question abattées j'en faitun