Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Béa, Laurent, Loïc.

Lundi 16 /10 /2006, vol du Pic.

RDV avec Béa et Laurent à 13h00 à St Ser.
Vu les conditions de samedi on se dit qu'on a le temps, et comme le dit RV, ces temps ci ,ça décolle tard du Pic.
Pourtant une Nervures jaune à bord d'attaque rouge est déjà en l'air (Patrick GAREOULT, était ce toi ??).
A St Ser les biroutes sont plates de chez plates.....
Dans la montée par le Nord, ça souffle dans le vallon sous la crête.
Arrivés au sommet vers 14h30, vent de Sud-est assez soutenu, en fait la biroute tournicote parfois en Est, souvent en Sud-est, des fois même en Ouest.
On fait la sieste, de temps en temps on sort l'anémomètre (entre 12 et 16 noeuds en pointe ) bref, des rafales à 30 km/h.
Sur le coup des quatre heures, ça semble baisser : Laurent, mort de faim s'équipe.
Il y a de petits crénaux de 10 secondes où ça se calme, mais ça reprend aussitôt de plus belle.
Rafales entre 16 et 18 noeuds, avec Béa on se couche sur sa voile.
On se donne jusqu'à cinq heures, et après on redescend.
De nouveau, ça semble baisser, je me prépare, la voile en boule dans la pente.
Ca forcit encore.
Avec Laurent, on renonce finalement, il est 17h30, l'anémomètre enregistre des pointes à 22 noeuds.
J'ai du mal à replier ma voile sur la face Nord, tant le rouleau est violent.
Laurent démèle ses élévateurs.
Je finis de boucler mon sac, il est 17h45.
C'est alors que Béa nous annonce que c'est tout bon : un petit sud à 20km/h, bien de face.
C'est la ruée, Laurent décolle et crie de joie, Béa lui emboite le pas, et je ferme la marche.
45 min de bonheur entre le Pic et le Vespres dans la lumière du couchant, avec des restes de petits thermiques et du météo sud au dessus des crêtes.
Seul bémol, une zone pas très saine en allant poser, comme si on se trouvait dans un cisaillement horizontal entre une couche de Sud en altitude et une rentrée d'Est dans la basse couche : voile qui plonge, commandes molles, abattées, grosses ressources...
Posé nickel à St Ser où Maitre RV, par l'odeur alléché nous attendait.....

MORALITE :  c'est décidé, maintenant lorsque je monterai au Pic, si c'est trop fort, j'attendrai avec patience, jusqu'à la nuit s'il le faut.

Commenter cet article

Loïc 18/10/2006 21:17

Salut Luigi,j'ai bien lu le récit de ton vol mais y a un mystère que je n'arrive pas à résoudre : Tu as décollé à peu près à la même heure que nous, entre 17h30 et 17h45 avec du sud ouest qui ne pouvait être que de la brise alors que nous on avait quand même une tendance sud/ sud-est bien marquée.La preuve, quand Laurent est passé derrière le baou de Vespres, il s'est un peu fait brasser et il s'est fait contrer au point de passer en dessous des crêtes et de ne pas pouvoir remonter.Or si la brise rencontre le météo sud/ sud-est, il devrait y avoir une zone de confluence quelque part ?A moins que chaque masse d'air évolue à des altitudes différentes et ne se rencontre pas, ce qui expliquerait peut-être la zone de cisaillement que nous avons rencontré en allant poser ?Bref, c'est encore un mystère de la Ste, mais ce jour là j'aurai jamais cru qu'on puisse voler à l'ouest ! ! !

Louis 18/10/2006 14:00

Loïc, je comprends que tu sois déboussolé car je l\\\'ai moi même été pour savoir si ça volait ou non de la face ouest ce jour là.Mon récit va certainement pouvoir t\\\'éclairer :Lundi 10h : montée au secteur Cezane pour grimper avec des potes (voile sur le dos). Vent : sud-ouest 5 à 10 km/h.Arrivé à la falaise, vue dirrecte sur la biroute de l\\\'attéro et sur les fumées de la centrale thermique de Gardane (pratique).13h : Les fumées de gardane et la biroute retournent leurs vestes, vent de secteur Est / Sud-Est faible. A ce moment là je me dit que c\\\'est mort pour le vol du soir.15h30 : Les fumées de gardane se recouchent dans le bon sens, celui de la brise de mer : sud-ouest. Je quitte mes chaussons d\\\'escalade, prends ma voile et file au pas du dino.16h00 : Pas du dino : vent de cul 15 à 20 km/h (sud est) avec la fumée de gardane toujours en sud-ouest. A ce moment là j\\\'en perds mon latin, mon anglais mon allemand et mon français. Je descend à l\\\'attéro pour faire du gonflage en pleurant.16h30 : Attéro, vent Sud-Ouest régulier 15 km/h. J\\\'en perds ma langue. J\\\'attends, j\\\'attends, ..., je passe un coup de fil au Bamsou qui se trouve à Marseille et qui me fait la balise : "Vent Sud-Ouest 15 km/h". Coup de fil à Air V qui se trouve vers Puyloub. qui me fait le même balise un poil plus Sud.17h00 je remonte au pas du Dino : Sud-Ouest 5 à 10 km/h. Je file à l\\\'escalette.17h30 : déco en douceur de l\\\'escalette dans un vent de 15 km/h.Vol tranquille 45 min. en laminaire. Sur la face Sud y\\\'a absoluement rien., je ne remonte que sur Costes Chaudes sans jamais atteindre le haut de la face ouest. Posé à 18h15.A mon avis la brise de mer a été très longue à venir ~17h et elle se battait contre du météo de Sud-Est, que nous avons tous observé ce jour là.@+

olivier bams 17/10/2006 20:35

C'est demain que j'essayerais de mettre un petit clip maison sur le week end Annecien ( vous y verrez un Vallouse au top de sa forme )
ciao

Loïc 17/10/2006 09:32

Alors là, j'y perds mon latin, j'y comprends plus rien ! ! !
Comment peut on décoller de l'Escalette alors qu'au Pic on avait des pointes à 40 km/h en Sud Est ?
Louis, raconte ton vol pour éclairer ma lanterne !
La brise peut elle être plus forte que le météo à l'ouest ?

Rv 17/10/2006 08:15

Le plus incroyable, c'est que Louis a décolé sensiblement en même temps que vous de l'Escalette dans un petit sud/sud/ouest et est remonté à la crête !....
Y en a marre des profs du Sivu et des vacanciers quand je bosse, merci de voler furtif ....
PS: j'attends avec impatiente les derniers développements des aventures de Vallouze et Bamsou au pays des blondesà forte poitrine!