Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par olivier Bams

on s'est retrouvés à 7 au sommet , olivier Bres et Brigitte( avec snif le chien,) Eric Vallée et Christine , phillippe Merlet et ;moi même acompagné de Karine ma femme.

j'ai fait le fusible , histoire de rassurer Christine et Phillippe qui n'ont qu'une dizaine de vols ( ou plus ??), ca gratte beaucoup mais ca ne tiens pas pour moi , il est déja 12H30 et il est prévu de grosses rentrées de nord ouest pour 14 H ...Christine , Phillippe et moi même posons dans un bon gros champs  dont les proprietaires sont d'adorables mamies .On sera rejoint plus tard par le proprietaire du champs  d'à coté qui est fromager , on lui a pris des fromages de chevres terribles ...a l'occas , signez sa pétition contre les contrefaçons de brousse du rove ( il vous expliquera ) il nous a également fait un mini cour de botanique , enfin ...je sais a quoi ressemble le pebre d'ail dont parle tant Pagnol dans ces livres ...

Olive et Valouze ont juste eu ce qu'il fallait et se sont tapés une bonne demie heure de vol .

à peine posés , le vent s'est levé ,c'est la, que comme la cavalerie ( toujours en retard) est arrivé Francois , l'autre Bauju du club , il sont faciles a differencier les baujus du club, il y a le bavard et le non bavard ( a vous de trouver qui est qui ???)

le pied ,c'est de ne plus poser sur cette infecte piste forestiere ( j'en garde encore le souvenir d'un pin,qui m'avait tendu ses bras ...)mais sur de chouettes terrains dont les proprios sont vraiment sympas .(message subliminal pour patrick Cesari ; viens y voler, viens ...)

Allez bises aux filles et ciao les gars .Bamsou.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vincent 31/10/2006 15:44

Laurent, peux tu nous en dire plus sur le fonctionnement de la navette de Roquebrune . Je pensais qu'elle ne fonctionnait que les Lundi, Jeudi et Vendredi (navette municipale) J'étais à Gréo et Gourdon, mais les thermiques étaient aussi anémiques !

christine 31/10/2006 08:10

Au fait... remets toi bien.
Biz de nous

christine 31/10/2006 08:09

AÏE... ça se gâte.... ' trouverais bien une bonne adresse d'excellentes pousses de sapin tendres à croquer quand je pendouillerai dans mon arbre à gauche de la Durance parce que j'aurai pris toutes les bonnes zobtions de la débutante... ' me débrouillerais pour avoir un carnet de délicieuses boulangerie à sandwichs...
Mais les blondes à fortes poitrines, c'est vraiment pas mon truc...

Rv 31/10/2006 07:10

Ils ne t'ont pas tout dit Christine ! certes au début, ça peut ressembler à un rally gastromonique... mais après dès que ça devient sérieux! c'est la monyée à toutes berzinguy, le sang de ouitche avalé avec un ooeil sur la girouette et l'autre sur la montre, faut pas rater le thermique de 12:56, de mettre son petitlexe ensuite prendre les bonne zobtions , éviter le royaume de Kadar, fleurter avec les culs de nimb de la haute Durance, éviter le Massif des écrins (trop de gain à prendre=> perte de temps et risque de vache sur glacier en basquettes) survoler Grenoble avec assez de Gain, et cerise sur le MacDo, se poser en terra incognita là ou ça parle avec un drole d'accent... seule consolation pour nous les mec ... parrait que c'est plein de blondes à fortes poitrines dans ces hautes vallées!!!!!

Christine 30/10/2006 21:30

Merci aux grands (les Oliviers et l'Eric) pour nous avoir emmener sur ce joli petit site pour notre plouf de débutant...
Merci à Brigitte pour tous ses bons conseils sur les graines et à Karine pour les photos, franchement, ça faisait vraiment famille et c'était sympa comme tout, ce dimanche...
Les champs ne sont pas si loin que ça, c'est vrai... Il faut juste se méfier du piquet métallique qu'on ne voit pas du tout dans les hautes herbes, planté au beau milieu du pré et qui sert à attacher le cheval à qui Loïc murmure des choses...
Moi, je me suis bien régalée sur ce tout petit vol. Et puis, vraiment le parapente, c'est chouette, on trouve toujours des bonnes adresses... Banon et ses ficelles à tous les goûts (sisi, le petit charcutier Maurice Melchio, on a pris la carte, il fait des saucisses sèches aux pignons, à la sariette, à l'ail... pleins de goûts, c'est du bonheur) et là, voilà 'ti pas qu'on atterit là dans le pré de deux dames qui nous proposent gentiment de partager le déjeuner avec elles... Et pis en plus, voilà que passe le berger des chèvres du Rove... On discute, on discute... On salive, on salive... Le pur bonheur de la bonne adresse.... Quel régal, après un vol, dans les odeurs de Thym et de Romarin, de manger de tellement bons fromages !
Et oui, Laurent... Nous non plus on ne savait pas à quoi ressemblait le pèbre d'ail... Ouf, le parapente, ça cultive !!!
Si ça, c'est pas de la chance...