Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Loïc

           Matinée oecuménique ce dimanche à la Sainte Baume !!!

 Une messe a été donnée ce matin à la chapelle de la Sainte Baume pour célébrer le mariage de Dame Tramontane avec Sieur Mistral....
        Tant pis pour les mécréants qui sont restés au lit, bien au chaud sous la couette .....recueillez vous et priez !!!!

Nous, les quatre témoins des futurs époux, on est arrivé avant l'ouverture de l'église, on est monté discrétos avant que la mariée n'arrive, puis elle est arrivée de loin de plus en plus vite, alors on a regardé nos GPS, et quand elle s'est pointée, on est allé poser.
Quant au Mistral qu'était en retard, on ne sait pas s'il est venu parcequ' à cette heure on regardait bien peinard " Les Feux de l'Amour" à la télé....

Bon, reprenons au début : rdv à 9h15 au rd point d'Auriol avec le Bams.
Eric était déjà à l'Espigoulier : 15km/h de face, il file sur la Ste Baume.
Premier foirage du Bams qui à 9h moins 10 était encore en caleçon avec sa brosse à dent dans la bouche (la faute à sa femme paraît il, mon oeil tiens!!!!).
Arrive Thierry Boustens à l'heure, on monte à l'Hostellerie poser une bagnole et on entamme la montée par Plan d'Aups.
Eric décolle, ça tient, il se ballade sur la barre.
A la moitié de la montée, coup de fil de frère Eric : posé !!!!
 trop loin tu es allé brother Eric, contré tu t'es fait, point n'as pu rentrer....
Arrivé en haut avec Thierry on trouve un petit 10 km/h de face, on décide d'attendre un peu.
Le Bamsou a rejoint Eric à l'Hostellerie, on les prend en radio, ils ne veulent pas monter, ils préfèrent prendre le café : " t'as pas vu la vitesse des nuages en ouest." pleure le Bams, " ça va jamais le faire."

On finit de se faire sécher, on casse une petite croûte, on sort l'anémomètre de temps à autre, et, de fil en aiguille on tombe sur un petit 15 de face qui passe ouest de temps à autre.

Je lève mon aile, la voile tient au dessus de la tête, on ne se fait pas arracher, ça devrait tenir dans la combe à gauche : bingo.
Vingt mètres au dessus de la crête, 12 km/h au Gps face au vent, par fois ça faiblit je fais deux trois aller retours et je repose au sommet.
Thierry finit de préparer son aile, je redécolle, en bas Bamsou et le Vallouze sautent dans les bagnoles pour nous rejoindre.
Une heure et quart à dolphiner sur la crête sans trop aller vers l'Est, bien contrés en Ouest, en se faisant pomper de façon saccadée par les petits cums qui cavalent au dessus de nos têtes sans jamais dépasser 1100m.
Eric et Olive nous ont rejoints, ça forçit de plus en plus mais ça reste sain, puis, bras hauts lorsque le thermique passe avec le météo, ça n'avance plus, ça recule même parfois.
Demi tour plein Est, à donf au dessus de la crête en direction du Prieuré, grand virage au dessus du plateau, on dérive, on est contré mais on avance quand même.
Jolis posés à l' Hostellerie, les zozos font un concours de gonflage, un des frères Rodriguez m'aide à plier ma voile (si si, c'est véridique ! ).
Au moment de partir une voile arrive très haut en direction de la chapelle, face au vent.
On croit d'abord à un paramoteur vu sa vitesse de pénétration, et finalement on se rend compte que c'est Ingmar à l'accélérateur sous son Oméga 6.
Pas si mauvaise journée que ça !!!
                                       Ite missa est

Loïc




 




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Flo 18/11/2006 11:15

Sympa le parapente sur la Sainte Victoire. Il va vraiment falloir que je m'y mette un jour, ca commence à me démanger de pas encore voler. Surtout que je suis dans une région ou on trouve des clubs tous les dix kilomètres. Alors en attendant d'apprendre, je commence déja à les prendre en photos ces aprentis Icares, volant au dessus de la Chrtreuse ou dans mes Alpes. Bons vols, bonne continuation.

Rv 11/11/2006 09:24

Moquez vous ! certe, elles sont à l'origine des restrictions de liquide dans les bagages à main mais j'ai des commandes régulières d'un certain Ocatarinettabellatchixtchix qui en est très satisfait!
Detoute manière, il est important de la conditionner en petite quantité, la masse critique se situant autour de 1 litre , la bouteille de 0.75 est tout à fait sûr à 1024 hecto-pascal...
Deplus comme le soulignais notre Bon Bams, les applications sont multiples, j'en découvre tous les jours; je viens de reteindre un teeshort qui avait été décoloré à la javel; pour l'instant la teinte résiste à tous les agents chimique connus! seul inconvénient, il semble que le coton soit comme "brulé" et des trous apparaissent ça et là...
 
 
 
 

olivier Bams 10/11/2006 22:51

par contre comme desherbant sur les décos, chapeau ...(c'est également un exellent anti-rouille)

Eric 10/11/2006 22:18

C'est énorme comme stock.
Mais c'est vrai qu'avec le goût qu'il a, les bouteilles doivent pas descendre bien vite. Les seules qui partent, ce sont celles que explosent

Rv 10/11/2006 19:20

Je persiste et signe , ma vinasse donne d'excellents résultats, Je n'ai pas encore les chiffres par rapports aux spécialités turques, mais je suis 22.3% meilleur que la chêvre, et 35% plus efficace que les ongles arrachés.. et je ne parle pas des effets de la goute d'eau en utilisant la vinasse à la place de l'eau !
de plus ma vinasse est élaborée suivant une méthode ISO et normalisée , j'ai tous les certificats et droits réservés pour tous pays.
A propos, il m'en reste 136 litres en stock de la meilleure cuvée... pour ceux que ça interresse, je fais une promo jusqu'au 17/11 !