Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Rv

Rendez-vous à Auriol qu'il disait ! ça, c’est bon pour les marseillais et autres urban boys, mais pour ceux qui viennent de la capital du vol libre des bouches du Rhône : on arrive de St Zacharie après avoir tournoyé sur d’infini chemin de montagne digne des vallées baujuses… bon tout ça pour dire qu’un vol à la ste Baume ça se mérite !

 

 

 

 

Après avoir erré comme une âme en peine pendant 20 mn grâce aux explications éclairées de notre G M du jour, je trouve le parking ou tu sais que c’est là, vu que la vieille chariote immatriculée 73 qui pue la fritte était bien là …

 

 

 

 

On m’avait prévenu mets des habits fluo pour monter et les panneaux me le confirment «  aujourd’hui tir à balles réelles » on est bien dans une contrée hostile ; d’ailleurs le premier quidam que je rencontre est à poste au fond d’un vallon avec sa pétoire sur les genoux !

 

 

 

 

Pas découragé pour autant je m’élance sur la trace encore fraîche laissée par une horde de  d’homo volubilis , la truffe à raz de terre je ressens au fur et à mesure de mon ascension les effluves de plus en plus présentes de  la horde.

 

 

 

 

Arrivé au sommet tout transpirant après une montée délicieuse dans un sous-bois qui fleure bon la feuille d’automne ou l’érable de Montpellier le dispute au chêne pubescent, la bave à la commissure des babines et la truffe tout égratignée par le rocher, je marque l’arrêt, au moment ou les premières bribes parviennent à mon oreille : pas de doute je suis sur la bonne piste !

 

 

 

 

Au détour du sentier, la horde est là se prélassant sur la crête…je me rapproche sous le vent afin de ne pas me faire remarquer : il y là quelques spécimens remarquables : j’étais tombé sur un gros « coup » : Bams le généreux, Loic le satanique, Agathe la douce, Patrick le prudent et Thierry le geo-trouve- tout.

 

 

 

 

On lisait l’incertitude sur les visages, le vent en plus d’être travers et faible est irrégulier ! Bams le généreux n’écoutant que son cœur, nous sert un moment de bravoure en se jetant dans le trou ( sans que personne ne lui a d’ailleurs fait la moindre remarque sur un quelconque manque concernant son anatomie intime) : on le voit disparaître sous la falaise et sous les quolibets des autres qui se perdent alors en conjectures sur l’humeur de notre bon Bams alors qu’il se faisait consciencieusement enterrer sous le relief… mais c’est mal connaître Bams le Généreux qui pour l’occasion avait enfourché sa vieille trapanelle suisse bleu azure : alors que certain dont je tairais le nom évoquait déjà sa succession on le voit réapparaître des abîmes la banane sur les lèvres et se reposer comme une fleure au déco !

 

 

 

 

Certes il a eu chaud, et cet intermède calme les esprits pour quelque temps Loic le Volubile et satanique, nous expose alors une théorie sur la relation entre la position de la flamme et le passage des nuages qui défilent bien vite au dessus de nos têtes ; Patrick prudent décide de « ressentir la masse d’air » avec son Epsilon5 et pendant près de 20 mn s’attachera à confirmer par l’expérience la théorie de Loic ; ceci eu pour effet d’échauffer le sang de notre bouillonnant Bams qui décide derechef de s’envoyer en l’air sur ces entrefaits la masse d’air devient nettement plus « épicée » ce qui a pour effet de faire décoller tous les convives.

 

 

 

 

Très vite après le décollage le plafond descend et ça charge on ne sait pas trop comment cela va évoluer, alors que certains vont se poser à l’hostellerie, les irréductibles Bams et Loic vont se perdrent dans les brumes du saint Pilon … la radio atteste seconde par seconde de tout leurs paramètres de vol : vitesse face au vent accéléré 8, 10 , 7 , 11 km/h (je vous sortirais le graphique si ça vous intéresse ) , bon « blague à part «  et je suis sérieux, il fallait y croire  beaujurd’hui et Doumé y a cru aussi puisqu’il a décollé une petite demi-heure après nous et prudent est venu nous rejoindre à l’tterro. Nos héros du jour bien contrés n’ont pu rejoindre l’attrro et se sont vachés, que dis-je vachés , convertis en se posant dans le jardin de l’hostellerie ou une bande de bonnes sœur en furie s'est jetée sur eux … au dernières nlles ils en sont quitte pour un vol biplace chacun avec chacune des religieuses.

 

 

 

 

Tout c’est finalement bien terminé autour d’un verre à la terrasse du bar.

Commenter cet article

Rv 14/11/2006 19:27

Ouais, ouais... toujours des promesses !

Bams le gras 14/11/2006 17:54

tout le monde se fait RV demain ? on peut pas remettre ca a samedi ? parcequemoi aussi je veux bien me le faire RV ! , ca... c'est ses phéromones ,c'est qu'il est exitant cet homme là ! j'en etais sur qu'on allait se le faire un jour ou l'autre ce gars là ., avec ses combinaisons de vol provocantes en plastic noir , il faut pas qu'il s'etonne ...

Rv 14/11/2006 08:24

Tu sais ce qu'il te dit le RV ?!!!!
Rv

Béa 13/11/2006 21:52

Salut à tous,

Demain sud léger annoncé...
Qui est partant pour un petit Pic avec une nave par le Col des Portes?
On s'appelle sur portable le matin pour un RV vers 11 h à St Ser ?

Béa ( 06 08 35 35 57 )

Le Bauju 13/11/2006 19:59

C'est bien vrai tout ça, à la Ste Baume ça tenouillait tout juste, 10 /20 m au dessus de la crête, un filet de dynamique, sans l'ombre d'un thermique.Quand on a voulu aller vers l'Est, ça n'a plus bipé, retour à ras les Christs dans la cour de Ste Marie Madeleine, Dieu que la forêt est longue et en pente douce.Rebelote à l'Espigoulier où nous retrouvons Guillaume et Denis.Là, ça dépote ( entre 25 et 30 km/h dans le venturi).Déco technique, mais en fin d'aprem ça tourne Nord-Est et nous nous régalons en soaring sur la petite crête à gauche du col.Bilan une bonne heure de vol avec des variosde +1 à -2.2.Chouettes couleurs au couchant....