Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Chris

 

Article à l’attention des débutants. Si toi aussi, tu es débutant et que tu as vécu des aventures parapentesques enthousiasmantes, alors cet article est pour toi ! ! ! Willy, Philippe, si vous m’entendez…

 

 

 

Je me demandais ce que le parapente avait de si exaltant.Ce soir, je sais.

 

 

 

Le monde des grues.

 

PHOTO 1

Détrompez-vous, il ne s’agit pas de ces magnifiques oiseaux migrateurs. Non, le peuple des grues est celui des parapentistes qui passent le début de journée le nez en l’air (vachement dangereux) à regarder l’orientation des grues. Ouh… Ca va le faire… Ouh… Pas bon pour la Sainte dans ce sens…

 

 

 

Le monde de la découverte géographique.

 

PHOTO 2

Ah, ça souffle en Est. « Parie qu’ça va le faire à Cissié ». C’est parti, une heure de route, trop beau, le paysage vu du déco. Ca fait rêver. Bof, pas terrible le vent. Un peu flemmarde, la biroute. « Et vous, vous êtes où ? » Le Garlaban ? mais oui, mais c’est bien sûr ! En route donc, une heure encore. Ben dis donc, on dirait qu’ils sont scotchés, ceux qui volent. « Ah oui, là, c’est pas bon, ça tourne sud et le gros noir aspire trop ». « En Sud, tu dis ? » Bingo ! C’est sur la barre du Cengle que ça va se jouer, c’est limpide ! On the road again. Une heure encore, pour arriver au Cengle, et là, c’est quand même incroyable, mais c’est carrément Nord Est. Bon, ben pourquoi pas la Sainte en Ouest, au point où on en est…

 

 

 

Le monde de la randonnée.

 

PHOTO 3

J’adore la randonnée, bien. Avec un sac sur le dos, c’est mieux. Et si ce sac est vraiment lourd (de préférence 15 à 17 kilos), c’est carrément le Nirvana. Aaaaah, suer à grosses gouttes, tremper son tee shirt, arriver ruisselant de sueur, le visage cramoisi mais réjoui d’avoir prolongé avec délice une marche éreintante en escaladant quelques rochers…

 

Et si en plus, on peut en faire deux ou trois dans la journée (Cf paragraphe précédent), WOW… Le septième ciel n’est pas loin.

 

PHOTO 4

 Le monde de la patience.

 

A chaque point de découverte géographique, le parapentiste s’attardera à déchiffrer les signes mystérieux d’Eole.

 

13h30. Oh mais ne dirait-on pas que les fumées tournent Ouest ?

 

14h00. Wow, tu trouves pas qu’il y a des petites claques d’Ouest, là ?

 

14h30. Zut, ça reste installé en Sud Est, c’est pas croyable.

 

15h00. Aaaah, ça y est, ça tourne en Ouest.

 

15h30. Sisi, regarde c’est de l’Ouest, il y a les hirondelles qui arrivent.

 

16h00. J’y crois pas, ‘y a pétole. Nib, nada, Niente, rien, quedalle, pas d’air. Mais en Ouest, hein !

 

16h30. ‘Y a pas moyen, je r’descends pas à pied.

 

 

 

PHOTO 5

 

 

Aaaah, on va voler, donc ? ? ? ?

 

 

 

Le monde de la plongée.

 

S’il y a un terme terriblement important en parapente, c’est « Plouf ». Paradoxal.

 

Ne croyez pas qu’il s’agisse d’aller chatouiller la dorade ou le barracuda !

 

Non, faire un plouf, c’est conclure la journée qui vous a vu courir quatre site, attendre 3h00 au déco, par un vol désespéré où vous prierez pour avoir juste assez d’air et rallier l’attero.

 

 

 

Alors, Ami(e) débutant(e), tu veux travailler ton décollage dos voile, tu veux lutter contre la rétention d’eau, ou parfaire ton sens de la géographie ? Ce monde est pour toi, allons les rejoindre ! ! !

 

Car les plus expérimentés dans cette noble activité vous permettent un envol en rigolades diverses, en anecdotes variées et en moqueries de tout poils. Et voler, même 5 minutes, ça les fait décoller…

 

 

 

PHOTO 6

 

 

 

Si tu passes ces épreuves sans que jamais tu ne te décourages, alors tu seras un parapentiste… ma fille !

 

                       

 

Signé : Christine, alias DJO

Commenter cet article

Marc Lassalle 25/11/2006 15:03

Bonjour Raymond,
 

Tous mes voeux de soutien, d'amitié et de prompt rétablissement dans ces moments difficiles !
 

Je ne sais pas ce qui s'est passé pour ton accident, mais je pense que l'escalade n'est pas un sport qui présente particulièrement des risques.
 

J'imagine que tu ne grimpais pas en solo.
 

Peut-être n'es-tu pas arrivé jusqu'au premier point d'assurance de la voie lorsque la chute a eu lieu et que tu étais donc près du sol et non assuré à ce moment-là ?
 

Il arrive à un certain nombre d'entre nous de gimper en falaise ou en haute montagne. Si tu pouvais nous donner quelques indications sur les circonstances de l'accident, cela pourrait rendre service à tous.
 

D'aute part l'AG du club (nous avons regretté ton absence à celle-ci) a bien montré qu'une dynamique de club se développe et ton blog y est certainement pour quelque chose ! Merci encore d'avoir mis à disposition de tous ce formidable moyen de communication entre nous !
 

Retape-toi dans les meilleures conditions et les meilleurs délais de façon à ce que tu viennes à nouveau partager des moments de vol avec nous.
 

Bien amicalement et bon courage.
 

Marc Lassalle
 

olivier Bams 25/11/2006 10:26

salut a tous , on attaque la saison à la c... ou ca va de plus en plus devenir comme dans l'article de djoe la brute , c'est a dire météo bidon attentes, ou longs déplacements ( que perso je ne veux plus faire )
alors voila un lien vers un site de base jump , allez,ca passe le temps .( impressionant )
http://www.koreus.com/media/base-jumping.html

Rv 24/11/2006 15:39

Bon rétablissement à toi Raymond!
Et merci à Bernard pour l'info, tous à vos magnétos!

pham van minh 24/11/2006 13:51

Bonjour,
Pour les amoureux de la Sainte Victoire:
Un reportage sur la montagne de Cezanne, ce samedi à 17h15, FR3, présentée par Nathalie Simon. Des voiles en l'air...
Cordialement.
Minh ( Never stop exploring) . Bernard Pham Van Minh

Eric 24/11/2006 13:18

Alban, moi j'étais au garlaban. Déco un peu après 15 heures. Que des toutes petites bulles impossible à enrouler avec une tendance sus-sud-ouest bien marqué. Une petite demi-heure de vol tout de même sans jamais pouvoir atteindre la croix et avec 2 repose sommet pour laisser passer les moments creux. Ce n'était pas le jour...