Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Marc Lassalle

Dans le numéro de la revue Vol Libre qui vient de sortir, Noël Bertrand publie, comme cela était prévu, un rectificatif par rapport au dossier sur les assurances vol libre publié dans le précédent numéro de la revue.

Il confirme son erreur et précise que la MAIF n'assure PAS en RC vol libre ses adhérents (contrairement à ce qui avait été écrit), mais uniquement en IA (Individuelle Accident) par l'intermédiaire des contrats RAQVAM ou PRAXIS.

Ainsi les interventions auprès de la revue d'un certain nombre de pilotes tels que Loïc, Rémy d'Amisse ou moi-même ont-elles permis de corriger une information fausse qui aurait pu avoir des conséquences graves pour des pilotes assurés MAIF qui auraient pu se croire assurés en RC vol libre, ce qui n'est pas le cas.

Ce rectificatif clot définitivement ce dossier MAIF et dément les informations erronées à ce sujet que l'on a pu lire ici ou là.

A+ Marc Lassalle

Commenter cet article

Loïc 24/01/2007 19:10

Erratum : il faut lire : Ce que ne veut pas la MAÏF, cest que de tels in cidents fassent jurisprudence...

Loïc 24/01/2007 19:05

Bonsoir,sans vouloir faire "monter la mayonnaise" et en restant courtois et respectueux, je réponds au commentaire n°3, car je fais partie des "certains " cités plus haut..." les démarches intempestives de certains dans les services juridiques de la MAÏf....."Je traduis : certains adhérents parapentistes interpellés par l'article paru dans Vol Libre Magazine se renseignent auprès de leurs délégations pour savoir si leur contrat RAQVAM les couvre désormais en RCA....Réponse leur est faite que non.Pourquoi la MAÏF rembourse t'elle parfois ses sociétaires sans qu'ils y aient droit dans leur contrat.Réponse : s'il ne s'agit que d'un capot enfoncé ou de la voile d'un autre parapentiste déchirée lors d'un posé malencontreux, ça passe à la rigueur, mais si en posant on percute une autre personne et qu'on la blesse ou pire qu'on l'handicape à vie, ça ne sera pas pareil, on s'en tiendra aux termes du contrat.Ce que ne veut pas la MAÏF, c'est que de tels incidents ne fassent pas jurisprudence, on comprend aisément pourquoi !!Alors pouquoi la MAÏF est elle l'assureur du CAF pour la RCA en parapente ?Réponse : au sein de la FFCAM, les parapentistes sont peu nombreux...C'est une stratégie commerciale de la MAÏF, elle fait ce qu'elle veut, même si cela peut paraître bizarre, je ne vois pas en quoi elle fait preuve de discrimination vis à vis de ses adhérents...Dernier point, et là, j'adore : "...alors que nous menions une enquête relativement stratégique et intelligente avec le magazine Vol Libre."Que c'est dommage pour les parapentiste adhérents à la MAÏF, par la faute des démarches intempestives de certains, ils ont empêchés des enquêteurs de leur obtenir la RCA incluse dans leur contrat RAQVAM, c'est vraiment ballot.....Continuons à voler correctement assurés et bien informés, c'est l'essentiel.A +Loïc

Marc Lassalle 23/01/2007 17:38

Je ne vois pas pourquoi Francis affirme :
"les démarches intempestives de certains dans les services juridiques de la MAIF nous ont empêché d'en savoir plus, alors que nous menions une enquête relativement stratégique et intelligente avec le magazine Vol Libre."
Ce sont justement ces démarches qui ont conduit à confirmer ce que tout le monde peut lire dans le contrat RAQVAM (téléchargeable sur internet) et qui ont permis d'obtenir le rectificatif sur la grossière erreur publiée par Vol Libre ! Si certains ne s'étaient pas émus de cette erreur, il n'y aurait bien sûr eu ni enquête, ni rectificatif et l'information erronée aurait été considérée comme juste par tous les lecteurs.
Je pense vraiment que nos interventions (merci en particulier à Loïc qui a justement pris contact avec la MAIF) ont été particulièrement utiles pour tout le monde.
A+ Marc Lassalle

Francis 23/01/2007 15:02

bonjour,

lisez plutôt le communiqué original de Vol Libre, page 5 :

- effectivement ce n° de Vol Libre précise ce que nous savions déjà, des assureurs remboursent des sinistres parfois sans que pour autant leurs clients ou sociétaires y aient droit, c'est curieux mais c'est comme ça...

trois pilotes connus du club (dont Béa) ont vu leurs sinistres remboursés par l'assureur de la FFP en 2003 alors qu'ils étaient en clause d'exclusion évidente ! J'ai suivi personnellement les dossiers.

la vraie curiosité, c'est aussi que la MAIF puisse couvrir en RC ses adhérents MAIF affiliés à une association de montagne, sans pour autant couvrir ses propres sociétaires non montagnards ! En terme d'assurance, il y a donc discrimination de la part de la MAIF vis-à-vis de ses sociétaires, ça ne s'explique pas vraiment pour le moment.

les démarches intempestives de certains dans les services juridiques de la MAIF nous ont empêché d'en savoir plus, alors que nous menions une enquête relativement stratégique et intelligente avec le magazine Vol Libre.

achetez aussi Vol Libre pour deux autres raisons :
un super article sur Luc Dupont et ses vols fabuleux de cet été, Luc nous aide à gérer les sites de Sainte Victoire mais vole aussi comme un roi !
et pour les fans de dragons volants, l'analyse mécavol du virage en dragon, des résultats étonnants !

bons vols à tous

Francis

Marc Lassalle 23/01/2007 00:29

Comme cela été dit dans un autre message (et comme c'est indiqué dans "Vol Libre", les licenciés FFCAM (ex Club Alpin Français) sont couverts en RC vol libre (parapente et delta) pour :
- vols loisirs en solo,
- biplace si Qbi FFVL + passager lui-même licencié FFCAM.
Mais la MAIF, dans le cadre de l'assurance générale de la FFCAM, ne couvre pas la compétition.
A+ Marc Lassalle