Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Béa

Super week-end de Pâques, on en a bien profité, pour commencer en beauté les premiers cross! Certains sont allé chercher leurs oeufs de Pâques très loin du nid : Le Record est détenu par Thierry, avec 74 km, il est tellement heureux qu'il est dans un état pas possible, incapable de retoucher terre depuis hier! Bravo à tous ! Particulièrement à Dudu et Charlotte qui sont allés en bi à Moustiers ( Une première ! ),et aux autres qui se sont lancés sur leurs traces. Donc samedi, une très bonne journée avec des nuages et pas trop d'ouest,et de beaux plafs... Dimanche, c'est plutôt ouest et les thermiques sont très mal organisés, difficile de passer 1600 au-dessus du déco, mais le Bascou et le Bamsou , les bougres et les fourbes nous feront la surprise de partir en cross en faisant semblant d'aller rechercher leur ouature au Col de Portes, et poseront vers Riez...Aujourd'hui c'est le Vallouze qui sort de la grappe et se fait Montmeyan... Bravo Eric ! Mais pas mal de monde le suit avec des fortunes diverses. Il y a toujours de l'ouest mais les thermiques sont un peu mieux organisés et ça ne surdéveloppe pas, du moins dans notre secteur...Premier cross de Till à la Sainte ( Esparron ) et Roland est allé vers Draguignan! Qu'est-ce que ça va être quand les conditions vont être vraiment bonnes!!! N'oubliez pas de rester prudents et vigilants, les décos en thermiques sont parfois " chauds " , les débuts de vol un peu costauds des fois ... Autrement dit, quand vous ne le sentez pas ne suivez pas les gens qui partent sans réfléchir ....et n'oubliez pas votre panneau : PARAPENTE RETOUR VOITURE... C'est fou ce que j'ai galéré aujourd'hui, j'ai bien attendu 30 ' et en plus j'ai marché mais les gens roulaient comme des fous, ils ne me voyaient même pas... Bizz à tous et à toutes... Béa

Commenter cet article

frigorifix 11/04/2007 01:28

Ouaip, c'est vrai que c'est délirant ! Autant j'adore me faire un bon -22m/s en 360° engagés dans du bleu, autant dans la purée de pois je n'arrivais pas à résister...Comme tu dis, le +6 quand je l'ai trouvé, j'étais aux anges ! ... surtout que j'étais encore relativement proche du puit d'Auzon et qu'à 1200m je me voyais déjà posé ...

Le Bauju 10/04/2007 18:58

Ça y est, je comprends maintenant pourquoi on te surnomme Frigorifix : " l'homme qui murmure à l'oreille des gros noirs à cristaux de glace ".Dis donc Frigo, t'es pas équipé de la touche "dégivrage automatique" comme tout bon modèle qui se respecte pour tes lunettes et tes suspentes ? ? ....En tout cas, ta cousine germaine Ewa, elle a fait mieux que toi....2800m et +6, c'est petit joueur !!!Allez, bon, toute blague mise à part, c'est vrai que dans le brouillard, les moyens de descente rapide, ça n'a rien à voir avec ce qu'on fait dans le bleu en air calme.Moralité : toujours contrôler son taux de montée et dégager au bon moment quand ça bipe vraiment trop. N'empêche qu'un petit +6 ça m'aurait pas déplu ce jour là....

frigorifix 10/04/2007 02:18

Rhahhh pour une fois que je bosse ! Heureusement que j'ai pu voleter samedi ! Donc de mon coté je suis parti 45 minutes après Fred, un peu derrière Patrick (de Cesari) que j'ai suivi avant de trouver un superbe +6 intégré qui m'a remonté de 1200m à 2200m ... où j'ai disparu dans le nuage !!! De loin il avait une bonne tête, mais une fois dedans, c'était une autre paire de manches ! Les oreilles ne servent à rien, je monte encore à +4 ... Au moment ou je tente les grandes oreilles, je me prends la voile sur la tronche ... je lance les 360° engagés, mais dans le brouillard, je n'arrive à trop à trouver de repère et ne les tient que sur 200m. Le temps de contrôler la voile en sortie de 360°, un coup d'oeil sur le vario : 2800m !!! les lunettes couvertes de givre, les suspentes dégouliantes ... Grandes oreilles et 2ème barreau, je descends à -1.5 / -1.8... C'est déjà ça !!! Quand le sol réapparait, je ne suis pas mécontent !!! Au total j'ai passé 9 minutes dans le nuage... ça m'a semblé une éternité ! Un peu refroidi (litteralement) j'ai survolé Rians puis suis allé me poser à Esparron.