Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par olivier Bams

 SUPER SEJOUR ALPIN

Apres 5 heures de route, nous voici chez Louis, les Contamines Monjoies, pas tres loin de Chamonix, une vue superbe des le lever, entourés par les montagnes et les glaciers. Premiers vols a Plaine Joux ,juste en face du Mont Blanc, une vue pareille, il n'y a pas plus majestueux!
Lors du premier des deux vols, le Louis monte au plaf en sifflotant, bref, il m'humilie, chez lui ce gars c'est le king! Evidemment j'attaque le deuxieme vol avec un petit filet de bave séchée au commissure des levres, bien décidé à ne pas devoir subir un deuxieme affront, je monte donc tel une bombe au sommet de la grappe en moins de 5 minutes ( non mais y va voir de quel bois y's'chauffe le Raoul ! ). C'est pas pour me la jouer Bams mais ; ça tartait sévere!
Arrivée, le soir même, de Bressou, de l'hideux Bauju et de Béa. A peine arrivé, l'ignoble Bauju (dont l'odeur caractéristique de vieux fromage avait de loin trahi sa présence ) nous propose une petite pomme des Bauges, les gars ...sans mentir, des pommes comme ça, on ne savait même pas que la nature pouvait créer quelque chose de si moisi et laid! mais le Bauju lui ; il s'en contente tres bien! heureux le gars!
La soirée est copieusement arrosée de moultes bibines, de quelques exellentes bouteilles (dont le coffre de voiture du Bressou est toujours garni ) et de deux tonnes de reblochon sous forme de tartiflette ou autres légeretées Alpestres, et pour finir ; un bon vieux génépi.
 Bien sûr, le Bress avait le regard d'un poulpe, il riait, comme ça, tout seul en regardant le plafond. Le seul croisement de son regart suffisait a mon hilarité .
Et c'est a ce moment précis que notre Louis décida de nous expliquer le topo du lendemain,  LE VOL DE L'AIGUILLE DU MIDI, vol de haute montage, déco à 3650 m tout de même, donc du tres tres sérieux, pas de bol, avec l'oeil de poulpe du Bress, les explications s'avérerent tres laborieuses.
Lendemain matin, lever germanique ; chnell! il n'est que 5 heures trentre! Waouw , la coiffure du bauju a cette heure, une pub pour du gel haute tenue : stud stud stud stud studio line! Arrivé au pied du téléférique, pas de bol il y a visiblement du zef sur les Aiguilles, on attend donc l'arrivée d'un pote de Louis, moniteur de parapente et guide de haute montagne, pour ma part je redoute le mal des montagnes dont le Bauju m'a copieusement menacé (entre moultes postillons fromagers ) .
Lorsque l'ami de Louis ( Bertrand Doligez , un gars adorable ) nous donne le feu vert, on monte. Arrivés sur l'arête, l'air est plus que vif et l'ambiance est très impressionnante! Mon sang, dont la composition est pour moitié génépi et quelques globules réscapés, a du mal a réchauffer mon nez que le vent (trop fort a mon gout ) frigorifie.
Il y a une bonne vingtaine de km/h de vent et l'atmosphere n'est pas a la plaisanterie, c'est électrique , on se sent misérablement petit .
Apres un arrachage quelque peu refroidissant pour le moral, Louis fait le fusible, il est équipé d'une caméra au casque, j'embraye le pas juste derriere lui, caméra au casque également. Je vois notre Louis se prendre une dégeulante colossale, je l'imagine déja devoir poser sur le glacier, et je m'aprette a rentrer dans le même genre de truc, je ne suis pas sa route est reste plus pres des aiguilles, et bien m'en a pris disons le tout net, les 5 premieres minutes du vol furent angoissantes, c'est qu'il fallait méchamment la tenir la voile! Finalement Louis se tire tres bien d'affaire et la suite du vol fut un souvenir innoubliable! Le bauju lui s'est fait tordre.En effet le vent forcissait progressivement et ne voulant pas se retrouver embarqué sous le vent des arêtes, le bauju met le premier bareau d'accelérateur, résultat : une méchante frontale (voile entière) juste apres le déco. Ce vent forcissant eut pour effet d'annuller le vol pour le reste du groupe dont faisait partie les eleves de Bertrand, Guillaume de St Gervais et Bressou . Quant à Béa, partie avant Bauju, elle apprécia grandement le vol. UN SUPER FILM EST A VENIR  combinaison des images de Louis et des miennes. Notre Bressou put finalement décoller du Plan de l'Aiguille (station de la bennes intermédiaire), et le soir même on avait tous un sourire satisfait. Pour ma part, c'est le vol le plus impressionnant de ma vie.
On s'est retapé un super vol le lendemain à Plaine Joux, le bauju s'en est mis plein la lampe et c'est tant mieux, suite à la grosse fermeture de la veille, quel soulagement!
Un seul conseil a donner, partez faire ce vol avec Marc Lassalle,. C'est sublime. Voici quelques photos prises par Béa , je suis toujours en panne d'internet , alors ciao les gars et bises aux filles .(bon, moi j'attaque une cure de désintoxication, de reblochon -génépi )

Bamsou.

Mot de Louis : Autres conseils,  partez faire ce vol avec des crampons, et encordement. Ca ne mange pas de pain et ça fait la différence entre de grosses frayeurs et une balade sereine à 3700 m. D'ailleurs les guides ne font pas autrement. Bamsou a raison allez-y avec Marc Lassalle, car une expérience haute montagne dans le groupe sera très sécurisante. Concernant les conditions de vol, il faut se donner une bonne marge. En ce qui nous concerne, Bertrand était là avec ses clients et a eu la grande classe de nous aider. Il a nettement sécurisé l'opération, en particulier sur les prises de décisions. Dans le doute, nous ne serions certainement pas parti de nous même. Sans un guide de l'expérience de Bertrand ne partez faire ce vol que dans des conditions très calmes. Ainsi, le vol n'en sera que plus réjouissant. En ce qui me concerne, c'est le plus beau vol de ma vie.



Commenter cet article

Jean-Marc 05/05/2007 15:01

Herve, comme moi aussi j'ai loupé le vol de l'aiguille du Midi, je suis partant des qu'un autre opportunité se présente.
A+

Rv 04/05/2007 09:08

Je n'ai pas touché ni à une date ni à une goute d'alcohol pendant plus d'un mois ! ça fait tout drole .....mais le pire c'est que depuis , je me suis ratrapé et que les redoutables effets secondaires du lendemain ont disparus ! autrement dit : c'est no limit
 

le Bauju 04/05/2007 07:12

Dis donc RV, j'espère que t'en as pas profité pour te goinfrer de dattes lors de ton séjour dans le golfe.....méfi aux noyaux, parfois ça reste cioncé au fond de l'estomac !!Et ce WE, tâche de bien voter.....ne bois pas trop de ton délicieux nectar.A+Loïc

Bamsou 03/05/2007 22:43

ça alors ! maitre RV ! yahouuuuuu !

Rv 03/05/2007 20:54

Hello les ptits loups !
C'est donc bien vous que j'ai apperçu à travers le hublo vers 7 heures en survolant le massif ( à 12000 m) en rentrant du golf !
Bande de petits veinards! je rentre et il pleut et en plus je vois des photos mangnifiques des potes à l'aiguille...
C'est trop injuste ... 2 mois que ma valluna se morfond dans le garage!
et la météo de ce week-end pourri sur Cham : seule consolation j'vais pouvoir aller voter !
 
A+
Rv