Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Frigorifix

Nous continuons notre voyage et nous sommes actuellement tranquillement posés dans Wilderness, une petite bourgade sur la Garden road entre Cape Town et Port Elizabeth.

 

Le coin est réputé pour ses possibilités parapentesques : des dizaines de kilomètres de côtes avec des décollages un peu partout :Gerricke's Point, Brenton on sea, Sedgefield, Paradise ridge, Kleinkrantz, Beach Hotel, Serpentine, Map of Africa... Autant de coins paradisiaques d'où s'élancer pour admirer la vue.

 

Nous sommes logés comme des rois chez Deon, un des pilotes pro du coin (pour vous faire une idée : la R11 tient en longueur dans la chambre !). Depuis la terrasse surplombant la mer de notre "honeymoon suite", on enchaine les apéros et les Braai (nom local du barbecue) dont les sudaf' sont les spécialistes.

 

Les journées sont d'une décontraction appréciable : on se lève et on regarde la mer pour choisir notre site de vol, on se met en branle avec les copains et ensuite on enchaine les heures de vol... Quand on commence à se lasser d'un site, on conduit 10/15 minutes pour changer de décor.

 

Nous avions débarqué dans le coin avec l'idée d'y passer quelques jours et voilà maintenant plus d'une semaine que nous y sommes et c'est vraiment difficile d'envisager se remettre en mouvement tellement les gens que nous rencontrons sont sympathiques et les conditions de vol exceptionnelles : depuis notre arrivée, nous volons tous les jours, en général à partir de 9h30 / 10h et jusqu'aux environs de 16/17h selon la fatigue ! Le soleil se levant à 5h45 et se couchant vers 20h, on a toujours du temps pour un petit verre de vin local en fin de journée.

 

Le truc qui fait la différence ici : on peut choisir le type de vol qu'on a envie de faire. Soit on est en mode relax et on veut se laisser glisser le long de plages sans toucher aux commandes et alors il suffit de choisir un des sites de bord de mer, soit on a envie de monter et de se promener dans les ascendances et il suffit alors de se décaler d'une crête et le simple fait d'être à quelques centaines de mètres de la mer, les thermiques sortent le bout de leur nez : des +2, +3 relativement doux qui permettent d'aller jouer dans les nuages.

 

 

Marie au décollage de Sedgefield (Merci encore Alban et Manon pour la Dolpo !!!)

 

 

 

La Lagune de Sedgefield

 

 

 

Si proches de la mer et pourtant on ne compte plus les heures passées à jouer aux barbules

 

 

 

La belle crête de Sedgefield : un lac à chaque extrémité et 7km de barre à surfer en jouant dans les thermiques

 

 

 

Survol de la zone où on est allé pêcher hier

 

 

 

On change de type de vol : Marie décolle pour du pur soaring depuis le Beach Hotel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hop, un peu marre du soaring : on bascule sur la crête derrière le Beach Hotel et nous voilà dans les petits thermiques de Serpentine

 

 

 

 

Le site porte bien son nom

 

 

 

 

 

 

 

L'incroyable décollage de Map Of Africa : une immense pelouse à quelques mètres de la mer ouvrant la porte à un joli soaring

 

 

 

Marie se met en l'air à Map

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Life is hard, right !?

 

 

Voila, on tente désespérement de se remettre en mouvement pour Port Elizabeth, Graaf Reinet, le Lesotho, De Aar, Porterville...etc... Mais que c'est dur d'envisager abandonner de petit coin de paradis !

Commenter cet article

C@thy 23/01/2012 19:28


Que de belles images et de beaux récits.


Merci de nous faire voyager devant notre petit écran, pendant qu'il fait du mistral.


La bise à tous les deux.

Bams 23/01/2012 18:56


Un mini paradis du vol libre en somme...ca laisse rêveur .

Frigorifix 23/01/2012 18:39


C'est sur que Marie se fait plaisir en ce moment avec une jolie moyenne de 7 décollages / reposes au déco par jour... Des sites variés qui demandent d'adapter sensiblement techniques de déco et
de repose. Vraiment le top... Et pour les pilotes amateurs de thermiques, toujours des trucs sympa à faire, les locaux ont plein d'idées de cross très techniques à faire et son très accueillants.

Willy 23/01/2012 11:32


En effet ça doit pas etre facile de quitter ces sites de reve en bord de mer . Marie a du se régaler , c'est sympa de la voir en l'air .


Maintenant que tu es chaud les choses sérieuses vont pouvoir commencer .... Fly high and far ....


Ici ça vole pas des masses alors votre voyage me fait bien planer


 

Frigorifix 23/01/2012 10:53


Où le genre de spot où tu te fais mordiller les mollets par un requin blanc


On a en effet vu à une ou deux occasion des gars kiter dans le coin...