Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Loïc

Je me permets de mettre sur le Blog cet article paru dans La Provence, il m'a été signalé par Georges FLAYOLS et je pense qu'il nous concerne tous .

 

http://loicduperier.free.fr/parapente_blog/article%20aigles%20la%20Provence.jpg

 

En effet, il s'agit là de la femelle du couple qui revenait chaque année depuis 8 ans se reproduire au dessus de St Ser et d'un de ses deux petits aiglons.

Comme il est dit dans l'article, il ne reste donc plus que 4 aigles de Bonelli sur le massif de Sainte Victoire : le mâle de St Ser et le deuxième petit aiglon ainsi que le jeune couple qui a niché à l'Ouest, à droite du Dino, ce printemps.

Cette année, la surveillance de ce jeune couple va être effectuée par les techniciens du Service Environnement du CG 13 et ceux du CEEP, et nous parapentistes, allons directement être concernés .

La perte d'habitat est une des causes qui met en danger l'espèce, et le dérangement de la femelle lors de la couvaison peut provoquer cette perte d'habitat.

C'est pourquoi, l'an dernier, nous avions décidé de fermer provisoirement le décollage du Dino suite à la demande faite par Marc VERRECHIA responsable scientifique auprès du Grand Site Sainte Victoire.

Il n'est pas sûr que cette année, le jeune couple choisisse la même aire, mais dès que nous aurons des informations à ce sujet, nous vous les communiquerons.

Vu la situation actuelle, ce jeune couple fera sûrement l'objet d'un suivi particulier.  

 

Je vous transmets également le communiqué de presse du CEEP et du Grand Site Sainte Victoire.

 http://loicduperier.free.fr/parapente_blog/CP%20aigles1.jpeg


http://loicduperier.free.fr/parapente_blog/Cp%20aigles2.jpeg

 

 

 

@+

 

Loïc




Commenter cet article

Le Bauju 20/10/2010 19:42




Monsieur BRIERE,


 


Loin de moi de rester dans l'obscurantisme, la preuve, je désirerai connaître vos sources concernant les émissions de CO2, soit disant supérieures, d'un moteur
roulant à l'huile végétale de récupération .


 


Je dis de récupération, car le cycle alimentaire de cette huile étant arrivé à son terme, elle finit la plupart du temps dans un évier, avec de l'eau chaude et du
produit vaisselle pour faire descendre le tout via l'égout, et la station d'épuration dans le meilleur des cas, ou, dans le pire des cas, dans le réseau des eaux pluviales et la nappe phréatique,
ce qui est souvent malheureusement le cas le plus fréquent.


Je vous renverrai donc à ce lien :


www.valbiom.be/.../fiche_huile_colza05_environnement1193757446.pdf


Il est sûr que si vous êtes allés vous renseigner sur les sites des constructeurs automobiles, on va vous dire tout le contraire, et on comprendra aisément
pourquoi, le lobby des constructeurs étant directement lié à celui des pétroliers, y vont quand même pas se contredire les uns les autres !!!!


 


Maintenant quand vous me parlez d'une « pratique isolée sans regarder ce qui se passe
autour » j'ai du mal à comprendre le sens de votre remarque,
car je pense que si chacun à son niveau pouvait faire de petites choses dans son coin pour que la planète aille mieux, on ferait un grand pas en avant !


Je n'irai pas plus loin dans mes remarques à votre
intention car quelques pilotes vous ont déjà répondu sur d'autres sujets que vous avez abordés, mais je finirai sur votre remarque concernant le


« BÉTON COULÉ » en haut du Garlaban, et je vous
dirai :


 


- Que pensez vous de la quantité de béton coulé à la
Brêche aux Moines sur Sainte Victoire et de son impact visuel et environnemental au regard de ce que nous avons réalisé au Garlaban ??? 


 


Au plaisir de vous rencontrer un jour sur un sentier à Sainte Victoire ou au Garlaban.


 


Loïc DUPERIER-CATALAZ.









Marc Lassalle 19/10/2010 17:54



Bonjour à tous,


 


Quelques remarques à M. Alain Brière :


 


1/ Loïc Dupérier ne dirige pas le club "Parapentes de Sainte-Victoire" !


Comme toute association régie par la loi de 1901, la direction de ce club est collective et est assurée par un Comité
Directeur.


Un Bureau composé de 3 personnes assure la gestion au quotidien : Loïc Dupérier en est le secrétaire et j'en suis le
trésorier.


Notre présidente est actuellement absente d'Aix en voyage à l'étranger.


 


2/ La montagne Sainte-Victoire est un site classé et il n'est bien sûr pas question d'y faire n'importe quoi, mais ce site
exceptionnel est aussi à la disposition des hommes pour qu’ils puissent y trouver une source d’émotions incomparables, esthétiques et/ou sportives en particulier. Il ne faut pas opposer la nature
et l’homme ; par contre il faut prendre les dispositions pour que cela se fasse en harmonie et les outils juridiques de protection sont là pour ça.


 


3/ Mais « protection » ne veut pas dire « absence d’aménagement » !


En ce qui concerne les activités de pleine nature on trouve par exemple :


-         pour les randonneurs : des sentiers régulièrement
entretenus et balisés dont certains sont munis de chaînes afin de faciliter des passages délicats ;


-         pour les grimpeurs : certaines falaises sont équipées à
demeure de points fixes d’assurage installés sur le rocher ;


-         pour les parapentistes : il est légitime pour ce sport
récent (une vingtaine d’années seulement) de disposer aussi d’un dispositif discret et non agressif (balise météo) pour la sécurité des pilotes.


En matière de « mât » il me semble que la Croix de Provence est plus volumineuse que la future balise, n’est-ce-pas ?,
et personne ne demande de la supprimer que je sache !


Il y a encore la vigie l’été pour la surveillance des départs de feu, ainsi que la maison qui sert de logement aux veilleurs,
etc.


4/ Ne vous étonnez pas que les commentaires soient favorables aux parapentistes puisque ce blog, sur lequel vous intervenez, est celui
utilisé principalement par les pilotes du club local qui gère le site de vol que constitue la Sainte-Victoire .


5/ Apparemment vous n’êtes pas vous-même parapentiste. Plutôt que de poursuivre ces échanges sur ce blog (ce qui n’est pas sa vocation
première), ne serait-il pas plus judicieux (comme cela vous a été proposé par un autre pilote) de nous rencontrer afin de mieux se connaître et d’échanger sur les différents points évoqués dans
nos messages successifs.


Nous sommes à votre disposition pour cela.


 


A+ et bons vols à tous.


 


Marc Lassalle



Frigorifix 19/10/2010 17:50



"une cinquantaine" ... 150 rien qu'au club local et c'est sans compter sur les autres clubs de la région et sur les pilotes de passage. Cette affaire de balise est un élément important de la
sécurité de centaintes de personnes. Qu'un profane ne le comprenne pas, soit, mais de là à venir minimiser son utilité...Des centaines de sites français en sont équipés pour la plus grande
sécurité de tous.


Je pense que le club de parapente de la Sainte-Victoire doit être une des plus grosse association d'usager de la Sainte-Victoire, non ? Même si nous ne sommes pas aussi nombreux que les touristes
qui empruntent chaque année ses chemins, je pense que nous sommes de très loin les plus respectueux ! Et nous ne soutiendrions pas l'implantation d'une balise météo si nous ne savions pas qu'elle
ne nuit en rien la magnificence du site qui nous chérissons.



Alain BRIERE 19/10/2010 16:04


Bonjour, Je viens donc de lire longuement les réactions à mon mail, et je constate tout de même que vous êtes quand même tous pour le parapente, et je le conçoit aisément. gardez-vous quand même de
tout obscurantisme. On ne peut valablement parler de développement durable quand seul dans son coin, on fait tourner sa voiture à l'huile de friture. c'est juste un comportement isolé dans un coin,
qui d'ailleurs produit bien plus de Co2 que du carburant rafiné. C'est bien là que le bas blesse. On ne peut justement évoquer une pratique isolée, seul dans son coin, sans regarder ce qui ce passe
autour de soi. vous savez Mr DUPERRIER, vous semblez diriger ce club, alors je pense qu'un minimum d'altitude s'impose (humour). Je comprends que l'un de vos collaborateur s'emporte lorsqu'il voit
un article de presse, mais tout le monde a le droit de communiquer. Mettre un mat métallique sur la Ste VICTOIRE est une héresie, quelque soit sa taille. 1 m, 2 m, 3 M, peut importe. Défigurer de
la sorte cette montagne, fille de cezanne et mère des dinosaures n'a pas de nom, et ceci juste pour une cinquantaine de parapentistes. Personne ne conteste, ou en tout cas je ne l'ai pas entendu,
votre présence sur la sainte victoire, mais à l'instar des randonneur, ou de toute autre personne, il s'agit juste d'une tolérance, d'une permission de dame nature et rien d'autre. Personne n'a
d'intérêt à interdire aux autre, il s'agit maintenant d'avoir un comportement bienveillant, et de faire attention à l'expansionnisme. Évidement, vous voir tailler le garalaban, vous voir COULER DU
BETON au sommet du garlaban, cela ne plait à personne, et ne vous étonnez pas des réactions. AB


Marc Lassalle 17/10/2010 16:12



Tu as raison Frigo !


Il y a d'ailleurs eu à l'époque des protestations aussi pour que ce téléphérique ne se fasse pas !


Mais les pressions économiques liées à cette réalisation et le poids de Chamonix ont emporté le morceau.


Il est vrai que les parapentistes (et les alpinistes) sont maintenant bien contents qu'il existe !


On avait dit que ce serait le seul aménagement lourd de ce type dans les alpes françaises, puis La Grave et le massif des Ecrins ont voulu le leur, ce qui entraîné la construction du
téléphérique de La Grave jusqu'au Col des Ruillans.


Mais c'est promis, il n'y en aura plus (jusqu'au prochain ?), à part ceux installés dans les stations de sports d'hiver bien sûr.


 


A+ Marc