Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Piaf mis en ligne Raymond

speedfly à Sicié le 24.04.2011 from lepiafvolant on Vimeo.

 

Beaucoup d'hesitation pour savoir où aller voler ce dimanche et finalement Sicié etait une super option pour les mini-voiles
Arrivé sur place , beaucoup de speedflyeurs sont en vol  et on va s'en mettre plein la lampe toute l'apres midi avec un renforcement du vent en fin de session.
deux nouveaux venus= xari et bamsou qui , soit disant, a fait une rencontre style 3 eme type au garlaban ( arrete de fumer la moquette ).
Belle session de speed , une eclat totale  
Comme quoi le speed se democratise , les gens osent ( en toute securité quand meme )et ça c'est cool
On a un nouveau commercial pour ITV = bamsou   

En tout cas , speedflyer , c'est de la balle      Le Piaf 

 

 

Commentaire de Frigorifix

Ça fait bien plaisir de vous voir vous amuser comme des grands enfants !   Finalement, après maintenant des centaines d'heures de speedflying chez nous, ici et ailleurs, je crois que ce qui résume bien cette pratique, c'est son côté ludique. On est pas là pour battre des records à la CFD, ni tenter des transitions impossibles, mais juste pour se marrer sous des profils qui nous changent de notre pratique "habituelle", dans des conditions météo dans lesquelles on est normalement assis par terre à pester de ne pas pouvoir décoller...

Pour les petits conseils : 
- une fois posé, il ne faut pas désespérément chercher à neutraliser l'aile (sauf si t'es au bord d'un gouffre !), le plus simple est de la garder au dessus de la tête et d'affaler avec les C (bleus sur les Bip-Bip)... C'est très efficace, la voile ne repartira pas, ça oblige à être bras-hauts et c'est simple à repérer.
- soyez délicats sur les commandes, ces voiles ont des cônes courts et un rappel pendulaire immédiat, nul besoin de mettre des tonnes de commande pour les maintenir au dessus de la tête.
- Faites attention aux 360 : ça descend très très vite (c'est assez neutre d'ailleurs), il y a une grosse dérive puisqu'on vole dans du vent plus fort et du coup le relief arrive vraiment vite. Personnellement j'ai tendance à les éviter le plus possible, souvent deux ou trois wings suffisent à descendre rapidement.
- à Sicié, il ne faut pas trop aller derrière quand le vent est fort, le rouleau est plus fort et pas au même endroit qu'avec les forces de vent du parapente.


En tout cas, bravo aux nouveaux venus... Attention, c'est addictif !  

 

*****************

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Le Bauju 27/04/2011 22:20



A céder : lot de Pénilex taille XL, en parfait état (erreur sur la taille lors de la commande), ou échange possible avec modèle XXL .....



Bams 26/04/2011 22:34



Grand couillon  va ! je le sais bien que tu rigole .


 Nico , pour le Bauju il en a une petite ( du moins , dans les Bauges c'est considéré comme une petite )



le piaf 26/04/2011 22:26



Oh , j ai jamais mal au coeur , mais la vitesse pres du sol me donne une sensation  exaltante comme un peu avec le delta d'ailleurs , comme bea , j'ai un passé de parachutiste et bcp de saut
sur des 98 ft²=  9m² donc tres petit.et surtout habitué , mais n'ayons pas peur et ne machons pas nos mots , le speedfly fait n'importe comment, peut s'averer dangereux et mettre
l'activité en peril  donc pour ceux que cela dit , greffez vous sur des journées comment celle-ci et posez des questions à ceux qui pratiquent , ne restez pas dans votre coin ,
maintenant il reste le probleme des voiles et des responsabilites mais avec le nouveau commercial ITV , on va vous arrangez le coup ( je rigole bamsou lol ) En tout cas , on a passé une super
apres midi.



Nicoc 26/04/2011 22:20



Il en a une mini le Bauju ?



Bea 26/04/2011 21:38



Je ne pensais pas que je me ferai autant plaisir en mini voile. Facilité au  déco ( c'est beaucoup plus rassurant qu'un parapente normal), éclate totale en vol, vitesse et réactivité...On
m'avait dit de faire gaffe à l'atterro mais j'avais déjà mes repères de parachutiste et ça ne me pose pas trop de problèmes.


J'ai volé en air calme , en restit à Saint André, et aussi en thermiques forts ( moins évident),je n'ai pas beaucoup de vols.


Comme je suis légère j'ai décidé de ne pas dépasse les 30kmau déco, je vole en 16m2.


Donc à Sicié, c'était trop fort pour moi, pas tellement le déco mais je ne me sentais pas assez technique pour aborder l'atterro au déco par vent fort, alors que tous les mecs plus lourds étaient
scotchés en l'air avec leurs mouchoirs de poche.


Je sais que je ne ferai jamais comme le Piaf, mais ça ne fait rien, je n'ai pas envie d'avoir mal au coeur! il ya plein d'occasions de se faire plaisir sans forcément envoyer du " gros" ni
décoller par 50km/H de vent! 


Je l'emmène cet été en Normandie sur mes petites falaises et je suis sûre que je vais me régaler tout en essayant de progresser en pilotage.


Comme tout, faut y aller doucement!


Ce qui est chouette c'est d'arriver sur des sites avec deux ailes et de jouer en fonction des conditions...