Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Olivier BRÈS

Olivier BRÈS a écrit ce texte, trois semaines après son accident, il me l'a envoyé pour le faire passer dans le Blog .....

 

Ce Samedi matin 9 Avril nous sommes une vingtaine de pilotes au Pic des Mouches.


L’ambiance est bon enfant, les plafonds annoncés laissent espérer un beau vol de printemps.

Au déco, le vent est rafaleux de sud-est. Vers 13h les premiers décollent : Olive Bams, Xsari et Nicoc profitent de « molles » pour partir.

Je me présente voile en boule dans la partie basse du déco.

A partir de là c’est un trou noir pour moi

Pascal qui est avec moi me dira que je me fais prendre par une rafale d’Est alors que je suis en train de me préparer, la voile me traine par effet spi, tout va très vite dans les rochers que je percute violemment.

J’ai une autre version d’un déco twisté avec une réaction déséquilibrée sur les commandes.


Si j’ai fait une erreur ça m’intéresse de le savoir pour travailler et progresser.


Quoi qu’il en soit après le choc je ne suis qu’une boule de douleur.

Les copains (merci à eux…. ) ont tout de suite la bonne réaction d’appeler les secours et de m’immobiliser jusqu’à l’arrivée de l’hélico.

Les dégâts sont importants mais heureusement la moëlle et les nerfs ne sont pas touchés.


J’ai été opéré 2 fois (8 + 4 heures) à l’hôpital Nord par des équipes d’une grande compétence.

J’ai le sentiment que la médecine fait pour nous des miracles, et pour avoir beaucoup voyagé, je peux dire qu’en France le coût de la sécu est peut être élevé mais notre système de santé est sûrement au top du top.


Apres réflexions j’ai envie de faire quelques commentaires  pour débriefer l’accident :


Vu les enfoncements consécutifs aux chocs dans les rochers, il n’y a pas de doute : mon casque m’a sauvé la vie.

C’était un casque de qualité et franchement sans donner de leçons à personne cette protection me parait plus qu’indispensable…

Je n’étais pas au bon endroit au bon moment, malgré avoir décollé souvent au Pic de Mouches avec du sud-est , je serai désormais beaucoup plus prudent dans ces conditions plus foireuses qu’on ne l’imagine.


L’âge est aussi un paramètre important.

Les quinquas n’ont plus les mêmes capacités physiques.

La vue et l’ouïe baissent, les réflexes ne sont plus aussi rapides.

C’est un peu paradoxal car avec l’âge l’expérience augmentent et le feeling en l’air est souvent meilleur, il suffit de voir l’âge des top pilotes de cross (Jacques, Etienne, Jean-Mi…).


Mais je vois autour de moi beaucoup de vieux pilotes se prendre des cartons au déco ou à l’attero. C’est pourquoi je pense que nous devons multiplier les séances de gonflage et pilotage au sol malgré les terrains secs et abrasifs de notre région qui n’épargnent pas les voiles.

Le débat est ouvert, vos conseils sont les bienvenus.

Nous avons le devoir de sécuriser au mieux notre passion source immense de plaisirs.


Merci à tous, la solidarité dans notre sport et dans notre club n’est pas un vain mot.

De votre aide au moment de l’accident jusqu’à aujourd’hui vous avez été extraordinaires. Vos témoignages, votre affections m’aident tous les jours : merci de vos messages, merci de vos appels, merci de vos visites…

Depuis quelques jours je marche et je progresse bien. J’ai bon espoir d’être à nouveau parmi vous d’ici la fin d’année.


A BIENTOT

 

Olivier

 

 

  Oups, j'avais pas vu l'article de Marc ..... à lire, il est dans la continuité de celui d'Olivier .....

 

 

Commenter cet article

lionel 03/05/2011 13:30



Salut Olive,


Merci pour ton article, tu as visiblement récupéré de tes entorses aux doigts.
Si quelqu'un avait filmé, c'est sûr que ça aurait été top pour le debriefing.
A très bientôt, au sol, et à plus tard, en l'air !


Lionel



RV 03/05/2011 06:44



Pardon votre honeur, le Bams n'insinue pas, il dit-femme, il colle-porte ( surtout au col des portes), il rat-porte, il clame, il débla-terre, il s'épanche...et j'en oublie, mais toujours avec un
fond de vérité: souvent accusé, mais toujours relaxé: comme le Canard!



olivier bres 02/05/2011 20:46



Mr Bams, apres votre danseuse cul nu du Garlaban, vos basses insinuations ne vos honorent pas... les hormones printanieres ne vous font pas du bien...  :-)


Merci Cathy, "aigle royal" peut etre un peu fort, mais je prend, ca fait plaisir...


Bises a tous


 



Colibri 02/05/2011 12:10



Merci Olivier de cette démarche. Il faut se servir de chaque accident ou incident pour mutualiser, comprendre, susciter de la réflexion sur le thème de la sécurité.


Moi je retiens une chose de ta mésaventure. Une évidence, mais qui va mieux en la rabachant sans cesse: Il faut faire les choses dans l'ordre, metrre son casque avant de se mettre dans sa
sellette par exemple...


On peut aussi en retirer une grande vigilance, voire un total renoncement, qu'en il y a de l'est, surtout rafaleux, au pic, CAD sous le vent de cette crétouille.


Amitiés



RV 02/05/2011 08:44



Tu penses... à la clinique la porte de la chambre 129 est marquée par un tag (j'ai vu une infirmière se signer en passant devant....)