Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Frigorifix

Et voila, notre dernier séjour en date touche à sa fin. Le Pérou ansi qu'une incursion au Chili et en Bolivie, le tout en compagnie de notre copain acrobate Manu.

 

Nous sommes de retour à Lima où nous avons commencer notre trip il y a plus d'un mois...

Lima c'est Miraflores et son incroyable soaring le long des buildings, au-dessus de la Costa Verde. On a pu le faire de nombreuses fois et hier nous avons eu la chance de pouvoir le faire sur un fond d'entrées maritimes. Une balade cotonneuse entre les nuages, en écarquillant les yeux de temps en temps pour ne pas finir sur une terrasse au 25eme étage ! J'alterne les biplaces avec Marie et Manu sur les 5km de côte exploitable en dynamique... Magique.

 

 

bscap0023

 

bscap0025

 

bscap0026

 

bscap0029

 

bscap0031

 

bscap0034

 

 

Puis il a été temps de poursuivre notre périple vers le Sud, direction Paracas et sa longue crête ventilée sur laquelle nous avons fait un joli biplace le premier jour puis une session de 3h de waggas en mini-voiles le lendemain.

 

GOPR0350

 

P1080135

 

P1020522

 

Puis on s'est rendu à Ica et ses dunes "dustiques" qui nous freinent un peu pour voler ! Crochet touristique à Nasca et zou, on est à Arequipa avec comme projet de monter au sommet de l'immense montagne qu'on aperçoit de tous les endroits de la ville : El Misti et ses 5822m d'altitude...

Le temps de se faire une petite cuy (à prononcer couille en espagnol) : un cochon d'Inde frit. Et nous voila au pied du géant sans aucune phase d'acclimatation...

 

PEROU 0063

 

P1020663

 

On part de 3400m pour une montée au camp de base à 4700m où j'espérais secrètement pouvoir décoller et finir le reste en volant ! Mais il faut bien se rendre à l'évidence, le vent vient de l'autre côté de la montagne, on est rincés, et il commence à tomber un petit grésil entre les coups de tonnerre ! Il va falloir se résoudre à passer la nuit et à monter au sommet pour décoller le lendemain.

 

P1020684

 

P1020714

 

P1020715

 

Une fois l'orage passé, on profite de la vue :

 

P1020719

 

On tente de temps bien que mal de dormir le souffle court, le coeur tentant de compenser le manque d'oxygène par un rythme effreiné, le tout dans une tempête de catabatique... et à 1h du matin, c'est l'heure. Une tasse de thé aux feuilles de coca et on se met en route, les jambes lourdes de la veille mais une grosse envie de vol au ventre. la première heure de montée nous amène à 5000m et il faut vraiment bien réguler son rythme de marche pour ne pas devoir s'arrêter et ne jamais repartir.

 

P1020736

 

Durant toute la montée le vent semble venir très travers à notre cheminement. On se dit qu'avec le soleil, ça se redressera peut-être. Puis arrivés au sommet à 7h du matin, on est bien obligés de se rendre à l'évidence, le vent est complètement travers à la zone où l'on voudrait décoller. J'ai beau tenter de trouver une meilleure zone de décollage, nous sommes bloqués par une barre rocheuse. En désespoir de cause, on le met sur le bord du cratère et ici, le vent se redresse un peu (mais il vient à 70° de notre gauche et saute par dessus la barre rocheuse, ce qui ne me laisse rien présager de bon pour le court passage "sous-le-vent")... Un peu comme quand il y a de l'Est au Pic des Mouches avec trois difficultés supplémentaires : on est épuisés, on est en biplace (pas le plus simple pour faire de longue course d'élan) et on est à 5700m d'altitude, autrement dit, la portance est médiocre. Deux tentatives ratées, sur la troisième, une bouffe nous décolle à la verticale... une seconde de frayeur à l'idée de ce qui va suivre... mais rien. On s'éloigne rapidement du relief et on pousse un cri de joie !!! C'est parti pour le plus beau plouf de notre vie !

http://parapente.ffvl.fr/cfd/liste/2011/vol/20110446  2900m de dénivelé et un paysage à couper notre soufle déjà court !

 

GOPR0529

 

P1020751

 

 

bscap0038

 

 

P1020750

 

 

bscap0037

 

 

GOPR0691

 

Manu découvre la puissance de l'infinity tumbling à 5000m d'altitude et les hélicos à 5 tours/seconde ! Pfiou ça décoiffe !

 

Après ce point fort de notre séjour, on s'est payé une tranche de repos au Chili : Cap sur Iquique, fameux spot de parapente.Deux spots principaux : Alto Hospicio et Palo Buque. Sur le premier on peut enrouler le thermique et s'offrir ainsi une superbe transition au-dessus de la ville pour aller se poser à la plage de Cavancha, sur le deuxième on peut passer des heures à faire du soaring et à enchaîner les waggas dans le sable (préférentiellement en petite voile en raison d'un vent assez soutenu).

 

bscap0041

 

bscap0040

 

i1

 

I7

 

I5

 

I9

 

Après 4 jours de vol, on finit par se lasser du site et on continue notre promenade vers la Bolivie : prochain arrêt, Copacabana au bord du Lac Titicaca (plus haut lac navigable du monde avec ses 3812m d'altitude). Ho ! Une montagne au-dessus du village et hop, c'est parti pour une petite rando pour monter au sommet et décoller à 4200m avec l'Awak 16 pour aller survoler le lac !

 

P1020802

 

P1020803

 

Puis un peu de tourisme avec la découverte de l'Isla del Sol : magnifique.

 

Panorama-isla-sol

 

Western bolivien

 

P1020875

 

Les 6 sont bien vidé(e)s !

 

P1020893

 

Puis retour au Pérou pour se rendre à notre dernière destination : Cusco.

Malheureusement nous sommes déjà à la saison des pluies et du coup nos tentatives de départ en cross sont interrompues par des nuages qui surdéveloppent assez vite. On arrive quand même à voler tous les jours avec des plafonds à 4400m d'altitude dans des thermiques splendides (noyaux à +8 et intégrés à +5m/s), Manu enchaîne les runs d'acro et on a même droit à une session de speedflying quand le vent décide de souffler à 40km/h. On fait l'essentiel des vols à Cerro Sacro (la vallée sacrée) et on finit le séjour par un magnifique vol à Pisac.

 

bscap00010

 

bscap0001

 

bscap0007

 

bscap0008

 

bscap0012

 

bscap0013

 

bscap0000

 

 

Après 5 jours de vol d'affilée, nous faisons une pause touristique pour aller au classique Machu Picchu.

 

 P1020943

 

Nous voilà de retour à Lima où je découvre avec délectation que je suis monté en A après cette année de compétition : elle est pas belle la vie ? On profite de nos derniers soarings en T-Shirt au-dessus de la Costa Verde avant de rentrer à la maison faire les lessives et se reposer un peu avant de repartir !

 

 

PS : désolé pour la qualité de certaines photos, elles sont en fait tirées de vidéos GoPro (on a surtout fait des vidéos en fait).Le reste des photos est sur mon compte Picasa : ICI

 

Commenter cet article

GrooGroo 29/12/2011 12:11


Coucou !


Voyage magnifique et photos qui donnent envies de se perdre et de voler par là-bas.


Merci pour ce quart d'heure évasion et à bientôt !


 

Bruno L 24/12/2011 14:28


Si avec ça, tu montes pas au Pic en courant !!! Suis impressionné par votre ascension à 5000, chapeau!

Frigorifix 22/12/2011 23:07


Héhé, carrément ! Le rat péruvien, c'est l'arme absolue contre le mal aigu des montagne

virgile 22/12/2011 22:07


Tout le temps dans les bons coups ce frigo. Bravo pour ce super voyage. Au fait tu manges des rats toi maintenant!!

jmr 22/12/2011 16:36


Super super!!!


beau récit et magnifiques photos! on en veut encore et encore...


 


jm'air