Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Loïc

Marc VERRECHIA, Responsable scientifique du Grand Site Sainte Victoire et les ornithologues du CEEP (Conservatoire Étude des Écosystèmes de Provence) nous informent de la réouverture officielle du décollage du Pas du Dinosaures ainsi que de la levée des restrictions de vol sur l'Escalette .

 

Il nous a transmis les informations suivantes:


La femelle du couple de Bonelli du Baou de Roux a pondu un œuf au printemps dernier, la couvaison s'est déroulée normalement, et il y a eu éclosion du poussin le vendredi 15 avril.

Malheureusement le couple a abandonné l'aire le dimanche suivant suite à la mort certaine de l'aiglon, pour une raison indéterminée ( malformation ou prédation ) car le cadavre n'a pas été retrouvé.

Malgré cette triste nouvelle il tient à nous féliciter pour tout ce que nous avons fait, et je cite ses propre mots :

" Je tenais sincèrement à vous remercier et à vous féliciter (0 dérangement par des parapentistes cette année) comme quoi c’était possible. "

 

Nous nous associons également à lui pour vous renouveler nos félicitations, vous nous avez prouvé que par votre sens des responsabilités et votre comportement respectueux vous étiez à la hauteur de cet enjeu naturaliste.

Pour ma part je citerai cette phrase que Marc VERRECHIA avait prononcé lors de la réunion d'information sur le Bonelli et qui s'était tenue à Puyloubier :

" Les modèles mathématiques annoncent la disparition de l'aigle de Bonelli dans les trente années à venir ...... notre défi est de faire mentir ces modèles mathématiques ".

 

J'ai trouvé cette phrase énorme, il y avait là toute la ténacité et la passion de quelqu'un qui s'engage à fond pour relever ce défi et devant une telle attitude on ne peut avoir que du respect.

 

  J'en profite pour vous donner des nouvelles du couple de Bonelli de Saint Ser.

 

Comme vous le saviez peut être, l'été dernier, la femelle et l'aiglon de Saint Ser avaient été retrouvés morts empoisonnés au Carbofuran, substance interdite en France depuis 2008 ....


Dans le Communiqué de Presse on titrait : " Une perte inestimable " et on y lisait que :

" la disparition d’une femelle adulte reproductrice représente donc une perte considérable. "

 

Et bien c'était sans compter sur la singularité de Sainte Victoire où tout se passe comme nulle part ailleurs ....

Alors le mâle célibataire de St Ser, il a pris ses cinq serres  et il est allé cliquer sur Meetic.fr

 

On y trouve de tout sur Meetic.fr, c'est là que j'ai rencontré le Bams et RV, c'est vous dire  ...

 

Or bon y s'est dégotté une Dame Oiselle, une sacrée poulette qui passait dans le coin et il a pas mis longtemps pour y faire son affaire .....

C'est que c'est un chaud lapin le mâle de St Ser, un bon parti, bien installé plein Sud, animation garantie hiver comme été : parapentistes qui se foutent dans les arbres, vue imprenable sur la piscine privée d' RV JAVOS    , de quoi séduire la première venue.


Bref, je vous passe le faire part de mariage pour en venir au faire part de naissance .... et oui, je vous l'avais dit il y est vite allé en besogne l'animal !!!


Voila donc : un ou deux poussins sont nés, on ne sait pas encore, et ils vont faire l'objet d'une surveillance attentionnée.

Or mardi dernier un parapentiste ( voile rouge orangé avec liseré de couleurs ) a gratté bien malgré lui et en toute méconnaissance de cause aux alentours de l'aire provoquant l'envol de la femelle.

Cette dernière étant nouvelle et pas encore habituée aux lieux, il lui faudra un certain temps pour que nous fassions partie de son paysage visuel .

 

Pour info, Alain MARMASSE, observateur et spécialiste du couple de St Ser nous a dit que :

" La précédente volait entre les parapentistes sans aucune gêne y compris avec proie dans les serres, ce qui était tout de même très exceptionnel. "

 

Voilà, il faut donc laisser du temps au Temps, et comme d' habitude, on compte sur vous ....


Marc VERRECHIA va nous proposer une carte pour situer l'endroit afin de faire attention et d'éviter de faire l'essuie glace dans la zone, ou de trop passer devant quand on rentre poser à St Ser ...

A savoir quand même que rares sont ceux qui décollent du petit intermédiaire, et qu'à cette époque les conditions nous permettent de prendre du gaz assez vite après avoir décollé du Pic ...

 

 

Commenter cet article

RV 06/05/2011 19:27



Je n'avance rien qui ne peut être prouvé....



bressou 05/05/2011 08:31



Non non RV est un expert, meme si il prefere les betes a poils plutot que les plumes



Le Bauju 05/05/2011 08:15



Vent tard



RV 05/05/2011 07:02



C'est bien connu qu'à Puyloubier, les mâles sont des chaud-lapins!



maman de loic 04/05/2011 06:54



bravo pour le cmmentaire empreint de poésie et d'amour de la nature !!!


pas de Bonelli en Bauges !!!