Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par modif Raymond -Bruce

 

 

 

Vallée Blanche/Plaine Joux : mon deuxième cross from Bruce Marc on Vimeo.

 

 

http://parapente.ffvl.fr/cfd/liste/2010/vol/20105082

 

oser se montrer ridicule : force ou faiblesse ?

Mes commentaires excités, euphoriques limites hystériques, la "richesse" de mon vocabulaire : ohlala, ohlala, énorme, ENORME, énorme…

J'ai honte surtout par rapport à se que j'ai vécu. J'essais de me rassurer en me disant que j'étais encore sous le choc…! lol

 

Que dire? Pour des moments de bonheur comme celui ci,  si intense, si particulier, si magique, je suis prêt à presque tout . 

 

L'aiguille du midi en soit c'est une expérience exceptionnelle.

 y faire son deuxième cross , alors que j'attendais cela depuis 8 mois,  après avoir été privé de vols et avoir rêvé de revivre cette sensation de liberté …,  se sont des émotions grandioses…

Avoir timidement, car sans prétention, évoqué l'éventualité de prolonger le vol après un tel événement Aiguille du midi Chamonix.

Puis saisir l'occasion pour concrétiser ce rêve : un immense bonheur qui a influencé de très belle façon le reste de ma saison de cross…dés que j'en ai eu l'opportunité je me suis fait la belle et j'y ai pris un plaisir fou même lorsque ces escapades furent brèves. 

 

Ce jour là, à l'aiguille, j'ai eu de très fortes douleurs intracrâniennes qui m'ont fait envisager un renoncement au vol.

Puis en descendant au déco( 150 m plus bas), en enlevant mon casque, cagoule…la douleur à disparu quasi spontanément. Je suis passé d'un état de "souffrance" à celui d'une merveilleuse sérénité.

J'ai eu beaucoup de chance de pouvoir vivre se qui suivra .

Je te salut Claude et te souhaite, toi qui n'as pas eu cette chance, de vivre au plus vite ce vol extraordinaire.

 

 le vol de l'aiguille si incroyablement calme, silencieux et en même temps si vertigineux du fait de l'immensité et de la forme de ces aiguilles, de leurs couleurs, du mont Blanc, de la glace, de la neige, de l'ambiance haute montagne.

Puis c'est la traversé au dessus de Chamonix, je repère l'atterro sur lequel quelques copains sont entrain de faire leur approche, de se poser.

Cependant j'espère ne pas m'y poser de suite. plusieurs ailes sont au-dessus  de planpraz. j'espère pouvoir les rejoindre et pourquoi pas m'évader!

 j'ai toujours en moi ce désir puissant de prolonger le vol, cette envie de partir à l'aventure, de découvrir des paysages...

Fin de transition j'arrive en dessous de planpraz en compagnie des télécabines

Il faut que je me concentre, que je m'applique pour m'extraire. 

C'est relativement sportif. surtout par rapport au trajet vallée blanche chamonix qui a été si calme. 

C'est Véritablement  un autre vol qui a commencé, l'émerveillement, l'extase laisse place à la concentration, à la réflexion, au pilotage actif.

C'est bon, je suis au plaf au dessus de planpraz au niveau du Brévent. Chamonix à mes pieds, le massif du Mont Blanc juste en face. à nouveau en contemplation, c'est un spectacle sublime, intimidant.

 

Avec le plaf le puissant désir de partir se fait sentir très fort. Je fais une tentative peu convaincante. Je reviens faire le plaf à planPraz.

Deuxième tentative ça tiens, en quelques petits enchainements thermiques/ transitions je m'éloigne de plus en plus, je me retrouve seul face à cette immensité, à moi même dans cette aventure que j'entreprends.

Erreur, en enroulant à nouveau je vois Manu et Shams qui me rejoignent comme des balles.

 Ils me confierons qu'en me voyant partir  'il n'était pas question pour eux de ne pas être de la parti :) 

si j'étais content de vivre cette aventure en solitaire, je fus ravi de partager ce trip avec mes copains. 

Nous allons être rejoint par un quatrième pilote qui revenait très bas de là où nous nous dirigions. Il va faire la traversé jusqu'à Plaine Joux avec nous.

Nous apprendrons à l'atterro qu'il s'agissait d'une jeune anglaise globe trotteuse qui revenait, après s'être fait brasser et dégueuler bien fort. Elle préféra rentrer vers chamonix.

Notre présence lui redonna l'envie et la confiance pour reprendre son périple.

Plutôt accrocheuse : c'est elle que l'on voit à la fin du film à radada des arbres... !

Belle rencontre.

 

Effectivement à la fin de la Crète début de l'autre vallée c'était très tonique,  grosse fermeture…

Puis  ce fut un moment plutôt intéressant, marrant car nous avons  tous pris des options différentes sur la hauteur de départ pour la grande traversé et sur les trajectoires.

Le choix le plus efficace a été celui de Manu qui a prit le parcours le moins direct, pour rejoindre la face sud de plaine joux, mais c'est lui qui a raccroché une pente(ouest?) en premier… Il nous snobera en se posant plus loin que nous sur l'atterro delta de plaine joux! bien joué Manu ;)

Fin de transition au deuxième barreau, ce superbe lac vert pour nous accueillir.

C'était ludique d'arriver avec  du gaz au dessus du déco de plaine joux alors qu'à ce moment là les pilotes qui y décollaient, ploufaient.

Quel décalage entre la vallée de Chamonix qui thermiquait fort et celle ci pas encore active. 

 

Bref en soit ce cross n'est pas une performance : 22km dont une traversée aiguille du midi planpraz qui se fait toute seule, en finesse, quelques thermiques,  certes assez sportifs, pour rejoindre la vallée de plaine joux puis une traversée sans grande difficulté…

Si ce cross fut si fort en émotions c'est  dû à la beauté grandiose du paysage, au  contraste entre l'ambiance haute montagne de l'aiguille, le blanc, la glace,la roche, le silence ET la verdure, les fleurs, les oiseaux, papillons et grillons  qui fêtaient le printemps à Plaine Joux.

Car c'est un magnifique cadeau que je me  suis offert, que je suis allé chercher.

"Fais de ta vie un rêve et de ce rêve une réalité" Saint Exupéry

Enfin parce que j'ai partagé ce bonus fantastique avec les copains.

Merci à tous mes amis qui ont rendu ce rêve possible et qui ont partagé ma joie ;)

Commenter cet article

Bams 19/11/2011 17:19


Mais non je ne te chambre pas . c'est réelement un super vol .

bruce marc 13/11/2011 23:38



Bravo Mr Bams maintenant je ne sais plus si tu chambre ou non !


Dans tous les cas pour moi cela restera un merveilleux souvenir. 



Bams 12/11/2011 10:55



et puis c'est bien parceque ca fait la suite du film de Shams ... j'etais résté sur ma faim .


Non vraiment .... super vol !



Bams 12/11/2011 10:53



j'etais dans le même état d'euphorie lorsque j'avais fait le vol de l'aiguille , mais alors vous ... vous ... bandes de petits cochons ! vous avez fait LE VOL ! un souvebir a vie que vous avez là
!