Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Raymond de Guillaume

 

 

Photo du profil de Guillaume C
Initialement venu pour tirer les waggas au Mont Rose, je me retrouve finalement avec tous les pilotes locaux au déco de l'Escalette, car le NO modéré qui était prévu, est en fait plus un SO faible ! J'ai eu le nez creux, car j'avais quand même pris ma vieille voile de cross au cas où ! Vers 16h00 à l'escalette, la brise est faible, et oscille entre sud est ouest...Bref, c'est bien foireux !
 

 

2

 

Les photos de Guillaume sont ICI

 

****************

Commenter cet article

Alban 13/03/2013 10:59


Minh, sans oublier l'heliport facon guigui pour aller rider les faces de Belledone ;-)


http://www.zapiks.fr/salomon-freeski-tv-s6-e12-po.html 


Clap clap mr guigui 


 

minh 13/03/2013 08:53


hello Guillaume,


 


Bah , je n'en démords pas :


Ta polyvalence ( acro.) me fait aussi rever : Paralapinisme avec biplace au Mont Blanc ou à la grande Ruine . Ton vol exceptionnel l'an dernier  ; tour des Ecrins( avec une parfaite
connaissance du massif) en montant à pieds sous un mega cagnard à Saint Andre les Alpes pour decoller ....


T'es issu d'une famille de montagnard ?


Cordialement


Minh

Guillaume 12/03/2013 12:26


Salut,


Pour répondre à Willy et Minh...


Même si souvent il n'y a pas de hasard concernant le fait que se soit toujours les mêmes qui soient dans les bons plans...là, samedi, je dois avouer que j'ai quand même eu un gros coup de chance
!!! Même si j'ai provoqué la chance en précipitant mon décollage pour ne pas rater le cycle, je ne pouvais vraiment pas savoir ce qui m'attendrait 30 minutes plus tard ! J'étais le seul à avoir
pu profiter de ce spectacle merveilleux. Trois autres pilotes (expérimentés) ont fait un "plomb" juste avant. J'avais moi-même fait un premier plouf amélioré 45 min avant, puis je suis remonté.
Après que je sois sorti, d'autres pilotes ont préférer redescendre à pied, jugeant les conditions "bizarres", et trouvant que je n'avançais pas très vite. Je pense qu'il y a eu un bon effet
"d'intox" collective. Personnellement, j'ai trouvé ça très sain :petits thermiques étroits au début, de l'huile ensuite. Certe il y avait du vent  au dessus de 300m/sol, mais il ne m'a pas
s'emblé si fort que ça. (Beaucoup moins fort qu'au Cap Canaille la dernière fois). J'ai accéléré un peu pour m'avancer au large, mais plus par confort que par nécessité (mais c'est vrai que ma
voile est rapide). Bref, je pense que n'importe quel pilote un peu expérimenté en vol thermique avec un voile qui avance un peu aurait pu le faire !


Après, souvent, quand on arrive au niveau du nuage, on a tendance à se dire qu'on ne peut pas monter plus haut, alors on s'écarte, et on reviens plus bas. Or, j'ai remarqué que quand il y a du vent (dès 10-15km/h), il est souvent assez facile de monter au dessus du nuage, sans entrer
dedans, mais en restant en bordure, côté au vent, en flirtant avec la zone ascendante tout en gardant la visibilité. Ca ne marche pas tout le temps, mais assez souvent, et j'ai déja reussi
à le faire une petite dizaine de fois...


Bons vols, A+

C@thy 12/03/2013 08:38


Magnifique photos et magnique spectre de Broken. C'est bizarre on ne te reconnait pas bien sur le spectre !  :=))


Faudra que j'aille voler un jour au Mont Rose !

minh 11/03/2013 18:20


Hello,


Je partage entierement le point de vue de Willy ...


Au fait , Guillaume , etais tu seul en l'air à ce moment là ? car je ne vois pas d autres voiles sur tes superbesphotos.


 


MInh