Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par VIZIR

Bon, Serge s’étant horriblement blessé dans des conditions honteuses pour un paralpiniste de son niveau (il s’est fait une entorse en allant cueillir des asperges sauvages sur une pente école ! Incroyable mais vrai !), nous décidons de refaire la Tête de Vallonpierra (2560m.) dans le Dévoluy en partant de la Jarjatte sur la route du col de Lus-La Croix Haute. On y était déjà allés il y a deux mois où tout était sous la neige et on y avait fait un but car le vent était trop fort. Mais c’était trop beau : il fallait qu’on y
retourne.

     En Mars.....












En Juin....


 

A quelque chose le malheur (de Serge) est bon : on peut enfin partir la veille et coucher dans un charmant gîte. Et surtout y manger et y boire, ce qui est le but ultime, le prétexte, la récompense, le plaisir souverain, le désir caché des paralpinistes aux petits pieds que nous sommes avant, pendant et après le vol !!







Le dimanche donc, mauvais point pour notre nouvelle recrue : Jean-Philippe a mal à la tête. Nous en déduisons qu’il ne tient pas l’alcool. On lui pardonnera plus tard car au sommet il va nous sortir un saucisson corse sec comme lui et que l’on peut qualifier d’admirable et béa-tifiant.

Quant à l’enfant prodigue, Jean-François, il ne boit quasiment pas sauf, Horreur, du coca. Des déchirures incicatrisables béent dans l’Ozone Team que Marc va rejoindre d’ailleurs bientôt. Comment rééduquer ces jeunes fermement et les initier paternellement aux vraies valeurs qui font la force des paralpinistes vetérans?

 

1300m. de dénivelée à tirer ce jour. Comme vous le voyez (difficilement), Marc arbore compulsivement (si je puis oser cette image) sa carte IGN pour dénicher un tracé où même une taupe trouverait son chemin. Il nous plante sur un chemin équivalent à une autoroute (un GR en plus !). Evidemment, c’est la carte qui est fausse ou trop vieille !!






Résultat un détour d'au moins quatre heures dans la jungle avec torrents impétueux, crocodiles, anacondas et léopards. Et Jean-Philippe qui va à un train d’enfer !









Revenus sur l’autoroute où tous les vulgaires touristes des collectives du 3ème âge nous ont doublés après s’être levés à 9h, (contre nous à 5h30 !!).











 

On attaque comme des hommes en paradant devant les vieilles belles avec nos sacs de légionnaires. Elles sont impressionnées et Jean-Marc est tout émoustillé ! Je dirai de lui à Régine….












Arrivés au lac de Lauzon (1950m.), jeveuxetj’exige le bain. JP et JM, un court instant dubitatifs sur mon état mental, ne veulent pas être en reste et nous voilà dans l’eau boueuse et algueuse avec plein de tritons au fond. JM affirme aux vieilles belles que l’eau est à 10° alors que JP le descend en disant qu’elle est à 16° tout au plus! Pour celui qui s’est baigné à ces températures, la différence est de taille. Il a dû avoir (aussi…) un rétrécissement du volume crânien !!

 

Evidemment on est à poil pour ne pas mouiller nos slips trempés de sueur. JM, un rien insistant, tente encore de séduire nos belles, arguant que nos zézettes sont comme il l’indique « manuellement ». N’en croyez rien, elles ne sont que raides de froid !!! Comme les belles n’étaient pas des petites loutres, elles n’ont pas pu plonger pour vérifier…

Marc pense que ces » vierges au mariage » sont choquées de notre nudité virile. N’en croyez rien, elles s’attardent autour du lac pour nous reluquer ; elles sifflent même de ravissement. Surtout pour moi évidemment que le froid n’impressionne guère….

 


Encore 600m. à faire pour le sommet et son point de vue extraordinaire sur le Grand Ferrand d’un côté et notre lac en contrebas.



















                                                                               


Le Grand Ferrand ci contre n’a pas l’air mais il se décolle du sommet! De l'autre versant évidemment.... On l’a monté trois fois sans y parvenir… JP est bien petit en bas de la photo.


















Pour nous aujourd’hui, le vent encore une fois est trop fort, il nous faut redescendre. Mais avant, bouffe évidemment: JP nous fait goûter son fameux saucisson corse.




Le paysage de tous les côtés est grandiose:
Ici, JF près du lac:                                                        Ici,  Vallon Pierra vu du col du Lauzon





















On se décide à voler près du lac. Le temps qu’on déploie nos voiles, le vent tourne en 5mn ; et la brise de vallée se met en place. Il ne faut pas tarder car ça va pulser sous peu. Le déco est court et après : le gaz ! Il ne faut pas se rater donc. C’est une question d’habitude . Ici Marc dans la diagonale du fou!

 



Après, le vol lui-même est sans histoire mais pas sans importance, l’essentiel étant qu’on atterrisse près du resto… Seul JM espère qu’il y aura aussi de belles marmottes à l’attéro pour derechef se rengorger. Quelle équipe !!!

 















L'assiette de chacuterie du montagnard est délicieuse!!!!



Jean-Marc, Marc, Jean-Philippe, Jean-François et Pierric.
Les photos sont d'un peu tout le monde, mais surtout de JM.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lionel 25/06/2008 22:11

l'un des plus ravissants articles de ce blog, superbes !

Marc Lassalle 25/06/2008 18:47

Salut Bernard,Je ne vais jamais sur la page d'accueil, car j'ai un lien direct sur le forum de ce site sympa consacré au parapente.Il  y a aussi une rubrique "récits" où j'ai déposé 5 textes.Et le récit de notre vol à la Meije (après la traversée des arêtes) est celui qui a été le plus lu pour le moment (3065 fois !!!). Marc

sylvain 25/06/2008 17:44

en plein milieu de la page d'accueuil ^_^

Marc Lassalle 25/06/2008 17:34

Salut Bernard,Je consulte de temps à autre "experience-parapente.com", mais je ne vois pas de renseignements sur le vol de Bard Sender !!Où as-tu trouvé l'info ?A+ Marc

pham van minh 25/06/2008 16:01

Namasté Marc,Je possede une UL 23, mais je pourrais tout aussi bien voler avec une 19 d apres J. Canaud ( qui bosse dans la region de Signes desormais); donc si qq un veut echanger avec ma 23...Le vol de Brad Sander est énorme! On notera qu il emporte une bouteille d O2 pour les hautes altitudes!SportivementMinh