Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par VIZIR

Ce dimanche, ça volait bien à St Quinis; en tout cas assez pour ballader longuement (2h) sur la crête...
Autre  chose qui n'a rien à voir : vendredi 15 juin, nous n'étions que ....2 ! à décoller de l'Escalette, avec brise de face et nuages défilant NW. Bizarroïde en altitude évidemment, bcp de mal à revenir depuis la face sud mais-c'est là où je veux en venir- nous avons volé un moment avec.... UNE DIZAINE DE VAUTOURS (dont un avec une aile semble-t-il en mauvais état).  Nous sommes 2 témoins et nous n'avions rien fumé, juré .
Perso, je n'avais jamais vu ça à la Sainte.
Et vous ? 
Pierre Zérath

Il y en avait une vingtaine en tout, c'était des vautours fauves, ils ont enroulés le thermique de la croix et se sont barrés, peut être les vautours du Verdon.Il y a quelques semaines j'ai volé avec deux vautours Pecnoptère 

http://www.oiseaux.net/oiseaux/accipitriformes/vautour.percnoptere.html

au départ j'ai cru que c'était des Cigognes:) en fait il y a pas mal d'oiseaux qui passent par la Sainte dans les transitions, Laurent le garde Nature pourrait vous en parler mieux que moi , il réalise des comptages et note les espèces qui passent par chez nous, si vous le rencontrez n'hésitez pas à lui parler d'oiseaux il en connait une brochette !
@+ en l'air
Georges

Mis en ligne par Raymond

Commenter cet article

Rv 21/06/2007 23:24

Ce qui m'étonne le plus dans l'histoire: c'est que ces éboueurs du ciel ont traverser toute la France sans survoler une commune ou il y grèves des poubelleurs !

Jean Mi 19/06/2007 22:30

mardi 19 juin 2007, 15h13  Des vautours affamés planent au-dessus de la Belgique

agrandir la photoBRUXELLES (AFP) - Des centaines de vautours fauves affamés, fuyant l'Espagne, où dépotoirs et carcasses qui faisaient leur ordinaire sont en voie de disparition, tournoient au-dessus de la Belgique."Près de 200 vautours ont été aperçus ce week-end", signale le quotidien bruxellois Le Soir, qui relate l'émotion des témoins à la vue de ce spectacle inédit: des dizaines de charognards, planant sur les Ardennes, au sud, ou sur le plat pays flamand, au nord.  Selon le journal, si ces grands rapaces dont l'envergure peut aller jusqu'à deux mètres et demi, sont si loin de leurs bases -l'Espagne est à 1.200 km à vol d'oiseau- la faute en revient à une directive sanitaire européenne adoptée en 2003 pour lutter contre la propagation de la maladie de la vache folle.  Pour s'y conformer, les autorités espagnoles ont dû fermer les "muladares", ces décharges à ciel ouvert où les éleveurs déposaient les carcasses des boeufs, porcs et moutons morts de maladie ou d'accident.  Barbara Helfferich, porte-parole du commissaire à l'Environnement Stavros Dimas, a déclaré à l'AFP qu"'il semble qu'il y ait une crise écologique. Mais il reste à en étudier l'impact".  De son côté, le journal populaire flamand Het Laatste Nieuws a publié mardi une carte des lieux en Belgique et même aux Pays-Bas où les rapaces ont été repérés et où se pressaient, parfois très tôt, curieux et ornithologues amateurs.  Mardi matin, l'association flamande de protection des oiseaux a placé 200 kilos de viande de porc dans une prairie à Ninove (18 km à l'ouest de Bruxelles). Le président de l'association Jan Rodts a expliqué à l'agence Belga que "le but n'est pas simplement d'attirer les oiseaux mais bien de leur permettre de reprendre des forces" pour retourner dans les Pyrénées.  Interrogé par Het Laatste Nieuws, un ornithologue, Gerald Driessens, a estimé que cette initiative risquait plutôt d'inciter les vautours à rester en Belgique.